Service privé fourni par DemarchesAdministratives.fr

Lors d’un déplacement professionnel, un travailleur indépendant effectuant des dépenses pour des repas peut obtenir une déduction de ses frais lorsqu’il remplit sa déclaration d’impôt sur le revenu. Quels frais sont déductibles en 2018 ? Dans quelle limite et à quelles conditions ?

Barème des frais de repas déductibles de l'impôt sur le revenu 2018 pour un travailleur indépendant en déplacement professionnel

Les travailleurs indépendants générant des BIC (bénéfices industriels et commerciaux) et des BNC (bénéfices non commerciaux) ont la possibilité de déduire des frais de restauration sur leur impôt sur le revenu. Cette déduction est limitée, et règlementée. En 2018, les plafonds de ces frais augmentent. Le point ici sur cette hausse, et les conditions pour déduire ses frais de repas.

Barème des frais de repas déductibles de l’impôt sur le revenu 2018 pour un travailleur indépendant en déplacement professionnel

Le barème 2018 des frais de repas déductibles pour un travailleur indépendant

Les frais déductibles sur l’année 2018 pour l’impôt 2019 augmentent légèrement. En 2017, le prix d’un repas à domicile était fixé à 4,75 €. Ainsi, lorsqu’un travailleur indépendant mangeait à l’extérieur de son domicile, il pouvait déduire des frais de repas professionnel jusqu’à 18,40 € moins le prix d’un repas à domicile, soit 13,65 €.

Pour 2018, le prix d’un repas est fixé à 4,80 €. Ce montant représente la part qui est à la charge du professionnel. S’il mange à l’extérieur, cette somme ne sera pas déductible. Le professionnel peut déduire ses frais de repas dans la limite d’un montant de 18,60 €. En somme, il pourra déduire de sa note 18,60 € - 4,80 € soit 13,80 €.

Par exemple, un professionnel dont la dépense s’élève à 17 € TTC pourra déduire 17 € - 4,80 € soit 12,20 €. Si la note s’élève à 40 €, il déduira 18,60 € - 4,80 € soit 13,80 €.

Sous quelles conditions peut-on déduire ses frais de repas professionnel ?

Tous les frais ne sont pas déductibles sous le régime fiscal des indépendants.

Pour déduire des frais de repas, les dépenses doivent être engagées, et donc justifiables par une facture de restaurant ou de traiteur par exemple. Par ailleurs, elles doivent également être justifiées par la distance entre le lieu de travail et le domicile.

Pour finir, les déductibles ne peuvent correspondre à des dépenses personnelles, le repas du conjoint présent ne peut pas être déduit par exemple. Seuls les frais engendrés par la visite chez un client, ou un repas d’affaires dans un cadre professionnel sont déductibles.

 




Les démarches connexes

 
Service privé fourni par DemarchesAdministratives.fr