Passées À venir

Bénéficier du PRADO : programme d'accompagnement du retour à domicile des patients hospitalisés

Quelles sont les pathologies concernées par le service de retour à domicile PRADO ? Comment y avoir accès dès la sortie de l’hôpital ? Décryptage.
Sommaire

Le PRADO est un service de retour à domicile des patients hospitalisés qui est proposé par l’Assurance Maladie depuis 2010. À l’origine, le PRADO était uniquement destiné aux sorties de maternité, puis ce service a été étendu chaque année pour couvrir plus de pathologies et concerner davantage d’établissements médicaux en métropole et Outre-mer. Pour quelles pathologies puis-je en bénéficier ? Dans quelles conditions l’obtenir ? Tour d’horizon de la question.

Bénéficier du PRADO : programme d’accompagnement du retour à domicile des patients hospitalisés


Le service PRADO

S’il a pour but de préserver la qualité de vie et l’autonomie des patients hospitalisés en leur proposant un retour au domicile le plus rapidement possible, il permet aussi de désencombrer les hôpitaux en réservant les structures aux patients ayant les pathologies les plus lourdes.

Proposé par l’Assurance Maladie sur accord de l’équipe médicale chargée du patient, le PRADO permet de diminuer la durée du séjour à l’hôpital et de terminer sa convalescence à domicile, tout en restant en relation avec son médecin traitant et les professionnels de santé concernés par la pathologie.

Bon à savoir : Si vous ne pouvez bénéficier du PRADO, vous pouvez peut-être profiter d'un autre dispositif à domicile comme l'HAD ou le SAPAD. Renseignez-vous auprès du service social de l'hôpital.

Dans quels cas et pour quelles pathologies peut-on bénéficier de ce service ?

Le PRADO a été considérablement développé depuis sa création en 2010, il concerne toujours plus d’établissements de soins. D’ailleurs en 2018, près de 540 000 patients ont pu profiter de ce dispositif.

À l’heure actuelle, le PRADO peut être proposé sur les pathologies suivantes :

  • la sortie de maternité depuis 2010
  • l’insuffisance cardiaque depuis 2013
  • la BPCO (broncho-pneumopathie chronique obstructive) depuis 2015
  • tout acte chirurgical depuis 2016
  • l’AVC (accident vasculaire cérébral) depuis 2017
  • les personnes âgées de plus de 75 ans quelque soit le motif de leur hospitalisation, depuis 2017 également.

Que doit-on faire pour avoir accès au PRADO ?

Si l’équipe médicale de l’établissement où vous êtes hospitalisé vous déclare éligible au service Prado, un conseiller de l’Assurance Maladie viendra vous présenter la mesure dans son intégralité et recueillir votre adhésion.

Si vous donnez votre accord, l’Assurance Maladie contacte votre médecin traitant ainsi que tous les professionnels de santé qui vous encadrent, afin de mettre en place toutes les modalités pratiques du suivi à domicile.

À cette occasion, une évaluation globale de vos besoins est faite ; un service d’aide supplémentaire (portage des repas, toilette, ménage…) peut être mis en place en collaboration avec votre CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) ou CLIC (Centre Local d’Information et de Coordination gérontologique).

Sachez aussi que pour certaines pathologies, des carnets de suivi sont remis au patient en fin d’hospitalisation. Leur but étant de faciliter la relation entre l’équipe médicale hospitalière et l’équipe de professionnels de santé assurant le suivi du patient à domicile (BPCO, décompensation cardiaque).