Passées À venir

Calculer sa pension de retraite et le taux de pension

Pour calculer votre pension de retraite, il faut prendre en compte votre salaire annuel moyen, votre durée d’assurance et le taux de pension. Comment procéder ?
Sommaire

Actuellement, il existe 42 régimes de retraite différents en France. La refonte des dispositifs existants est en cours pour tendre vers un système harmonisé dit « universel ».

Pour l’heure, le calcul de la pension de retraite du régime général CARSAT peut s’avérer être un vrai casse-tête pour certains. Comment calculer sa future pension ? Décryptage.

Calculer sa pension de retraite et le taux de pension



Équation de base d’une retraite pour un salarié du privé

Le montant de votre future pension se calcule selon la formule suivante :

Durée d’assurance au RG
_____________________________________ x SAMB x Taux de pension

Durée de référence pour le taux plein

En d’autres termes, il convient de diviser votre durée d’assurance au régime général (RG) par celle de référence pour obtenir une retraite à taux plein (celle-ci est fonction de votre année de naissance).

Ensuite, multipliez le résultat par votre salaire annuel moyen brut (SAMB ou SAM) puis par votre taux de pension.

Vous percevez une pension complète, dite « à taux plein », si votre durée d’assurance au RG est au moins équivalente à la durée de référence.

Calcul du salaire annuel moyen

Pour calculer le salaire annuel moyen d’une personne née à partir du 1er janvier 1948, il faut réaliser la moyenne des salaires des 25 meilleures années de sa carrière dans la limite du plafond de la Sécurité sociale.

Attention, la fraction de salaires dépassant le référentiel de la Sécurité sociale n’est pas intégrée dans le calcul du régime de base. Il en est de même pour les salaires inférieurs. En revanche, sont prises en compte (à certaines conditions), au titre de revenus assimilés, les primes, heures supplémentaires, etc.

Aussi, sachez que le SAMB d’une personne ayant travaillé moins de 25 ans est calculé sur sa durée minorée d’activité.

Les périodes exclues du calcul

Certaines périodes sont exclues du calcul du SAMB, il s’agit des :

  • trimestres rachetés au titre d’années incomplètes ou d’études supérieures
  • périodes de travail hors de France pour augmenter le taux de la pension
  • périodes de travail présumées (pour lesquelles les cotisations ou les salaires n’ont pas été collectés)
  • périodes assimilées à des trimestres d’assurance (maladie, de maternité, d’invalidité, d’accident de travail, de chômage, de service national) — selon la période, un quota peut impacter la prise en compte

Calcul du taux de pension 

Le taux de pension peut varier en fonction de l’âge de départ à la retraite souhaité et de la durée d’assurance vieillesse (cotisée ou reconnue équivalente). Il est compris entre 37,5 % et 50 %.



Détermination de la durée d’assurance pour le calcul d’une retraite

Afin de déterminer la durée d’assurance, il suffit de consulter votre relevé de carrière délivré par la caisse de retraite.

La durée d’assurance maximum varie en fonction de la date de naissance. Ainsi, il faut une durée d’assurance de :

  • 150 trimestres pour les personnes nées en 1943 ou avant
  • 152 trimestres pour les personnes nées en 1944
  • 154 trimestres pour les personnes nées en 1945
  • 156 trimestres pour les personnes nées en 1946
  • 158 trimestres pour les personnes nées en 1947
  • 165 trimestres pour celles nées à partir de 1948

Pour connaître votre durée d’assurance et le montant de la pension que vous allez toucher, vous pouvez effectuer une simulation depuis votre compte retraite.