Passées À venir

Certifier son parcours professionnel sur le site de l'Assurance retraite

Pour permettre aux recruteurs de vérifier les informations professionnelles qu’un candidat mentionne sur son CV, l’Assurance retraite a lancé un nouveau service intitulé « Certifier mon parcours professionnel ». Comment fonctionne-t-il ?

Depuis novembre 2018, la Cnav (Caisse nationale d’assurance vieillesse) a mis en place un nouveau service qui offre la possibilité aux assurés sociaux de certifier leur parcours professionnel auprès d’un recruteur. Un point sur ce dispositif.

Certifier son parcours professionnel sur le site de l’Assurance retraite


Nécessité de certifier son CV

En France, plus de 30 % des CV présentent des éléments frauduleux comme des expériences dans des sociétés fantômes, des CDI inventés ou encore de faux diplômes. Face à ce constat, l’Assurance retraite a mis en place un service intitulé « Certifier mon parcours professionnel ».

L’idée a émergé durant un hackathon, nommé « #LabRetraite », qui réunissait un groupe d’étudiants et les équipes de la Cnav. Ce service, destiné aux moins de 45 ans, permet une certification des expériences professionnelles grâce aux données que l’Assurance retraite possède sur leur carrière.

Ces informations peuvent être utiles aux assurés. En effet, dans un marché du travail tendu, le curriculum vitae certifié constitue un outil très appréciable pour les recruteurs.

Certifier son parcours professionnel en ligne

Avec ce service gratuit accessible sur le site internet de l’Assurance retraite, le candidat peut prouver la véracité des informations concernant sa trajectoire professionnelle mentionnées sur son CV.

Pour cela, il doit se connecter sur son espace personnel et accéder à la rubrique « Mes services », puis « Certifier mon parcours professionnel ». Avant de commencer, il est nécessaire de confirmer avoir pris connaissance des mentions légales en cochant la case destinée à cet effet. Le candidat doit ensuite sélectionner les expériences professionnelles qu’il souhaite partager avec un recruteur.

À noter que seuls les périodes d’activité et le nom des employeurs peuvent être vérifiés. En effet, rien ne permet à un recruteur de contrôler l’authenticité des diplômes et titres universitaires du candidat. Par ailleurs, il est possible que les données de l’Assurance retraite soient incomplètes, notamment si le cotisant a eu certaines expériences hors du régime général (profession libérale, commerçants). Les périodes de travail récentes peuvent également ne pas encore être enregistrées.

Un récapitulatif des choix effectués par le candidat est ensuite affiché, et il n’a plus qu’à les valider.

À la fin de la procédure, un lien et un code QR lui sont communiqués. Pour permettre à un employeur de s’assurer de la véracité des informations transmises, le candidat doit simplement copier le lien et/ou le code QR sur son CV.