Passées À venir

Comment partager sans risques des photos de vos enfants sur Internet ?

Comment partager des photos de vos enfants avec vos proches sans les mettre en danger ? Et comment supprimer des photos et vidéos ? On vous explique.
Sommaire

Nombreux sont les parents fiers de leurs enfants qui partagent des moments forts sur Internet : le premier jour d’école, une sortie au parc près de chez vous, les premiers pas dans le salon… Mais attention, si vous partagez des photos ou des vidéos en ligne pour vos parents et amis, sachez que d’autres personnes malintentionnées peuvent également y accéder. La CNIL rappelle les risques du partage d’images d’enfants et les précautions à prendre.

Comment partager sans risques des photos de vos enfants sur Internet ?



À quels risques vous exposez-vous lorsque vous partagez des photos de vos enfants ?

Vous partagez régulièrement des photos de vos enfants en ligne ? Ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas le seul. Cependant, sachez que si la diffusion de photos et vidéos fait désormais partie de notre quotidien, elle n’est pas sans risques.

La CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) déconseille fortement ce type de partages et appelle les parents à rester prudents. En effet, en mettant sur Internet des photos de votre enfant, vous vous exposez à plusieurs dangers.

Les images que vous partagez peuvent être utilisées à des fins malveillantes

La commission nationale souligne la possibilité d’un détournement de vos photos. En effet, si vos réseaux sociaux sont publics, des personnes malintentionnées peuvent télécharger des images de vos enfants pour les réutiliser. Ils peuvent notamment s’en servir pour créer de faux profils ou les partager avec des inconnus ou sur des réseaux de pornographie infantile.

Vos images en disent plus que vous ne le pensez

Vos photos ne sont pas de simples images, elles peuvent fournir des indications sur vos habitudes et sur les heures auxquelles vous êtes dans tel ou tel lieu. Ces informations peuvent vous mettre vous et votre enfant en danger.




Vos photos peuvent porter préjudice à votre enfant

Au-delà des risques actuels, il faut savoir que les photos diffusées sur Internet y resteront pendant très longtemps. Peut-être que votre enfant, une fois grand, ne souhaitera pas que l’on puisse taper son nom dans la barre de recherche d’un navigateur et trouver des photos de lui tout nu sur le pot. Ces photos peuvent porter atteinte à sa réputation en ligne. Elles peuvent même lui porter préjudice dans le cadre scolaire, personnel ou professionnel.

En outre, les photos et vidéos que vous publiez aujourd’hui créent l’identité numérique de votre enfant. Elles peuvent avoir un impact sur la capacité de votre enfant à construire sa propre identité.

Comment protéger votre enfant tout en partageant des moments inoubliables sur Internet ?

Pour continuer à partager les photos et vidéos qui capturent les instants de vie de vos enfants, la CNIL vous propose plusieurs bonnes pratiques :

  • évitez de partager des photos de vos enfants sur les réseaux sociaux et préférez les canaux privés et sécurisés tels que les messageries instantanées, les e-mails ou les MMS (demandez également à vos proches de respecter ces précautions) ;
  • demandez l’accord de votre enfant et de l’autre parent ;
  • évitez de partager des images montrant l’intimité de votre enfant (dans le bain ou en sous-vêtements) ;
  • masquez le visage de votre enfant ;
  • paramétrez soigneusement la sécurité et la visibilité de vos publications sur les réseaux sociaux ;
  • faites régulièrement le tri dans vos abonnés afin d’empêcher des inconnus d’accéder à vos contenus ;
  • supprimez les photos de votre enfant qui ne sont plus d’actualité (vous pouvez télécharger vos publications pour les conserver sur un disque dur).
Comment partager sans risques des photos de vos enfants sur Internet ?

Pouvez-vous supprimer des photos de vos enfants qui sont réutilisées sur Internet ?

Si vous vous rendez compte que quelqu’un utilise des images de vos enfants sans votre accord, vous pouvez exercer, en leur nom, votre droit à l’effacement. D’ailleurs, vos enfants peuvent eux-mêmes faire cette demande.

Pour cela, contactez le réseau social contenant les photos ou vidéos. Suite à votre requête, le réseau social devra effacer les données.

Cependant, il peut arriver que votre demande de suppression n’aboutisse pas. Dans ce cas, si le contenu représente un danger immédiat pour l’enfant, vous pouvez vous adresser à la police ou gendarmerie.

Si l’image sert dans le cadre d’un cyberharcèlement, appelez le 3018.

Enfin, vous pouvez également vous tourner vers la CNIL elle-même et porter plainte. Notez que vous devez le faire dans le mois suivant la demande et joignant des copies des précédentes démarches réalisées auprès du site concerné. La commission vous épaulera ensuite jusqu’à la suppression des contenus.

 

Redacteur
Coline

Rédactrice, traductrice, journaliste, j’aime jouer avec les mots pour informer, émouvoir et aider les lecteurs. Au cours de ma carrière, j’ai travaillé dans les secteurs des télécommunications, de la santé, du tourisme, de l’audiovisuel, du marketing et des démarches administratives. Peu importe le sujet, le plus important pour moi, c’est de produire un contenu utile et agréable qui va réellement servir aux gens et répondre à leur besoin.