Passées À venir

Compteur Gazpar : avantages, fonctionnement et installation

L’arrivée du compteur Gazpar en France s’inscrit dans le cadre du renouvellement des compteurs à gaz naturel en Europe. Il s’agit d’un compteur intelligent et son déploiement est prévu jusqu’en 2022. Comment fonctionne-t-il ? Quels sont les avantages qu’il présente ? Est-il obligatoire ? Faisons le point.
Sommaire

Gazpar est le nouveau compteur de gaz communicant mis en place par GRDF. Il remplace au fur et à mesure la totalité des compteurs à gaz dans l’hexagone. Son principal atout est de permettre un relevé automatique et journalier de la consommation des foyers. Son déploiement en France est prévu jusqu’en 2022 et il concerne les 11 millions de foyers consommant du gaz naturel. Un point sur les avantages, le fonctionnement et les modalités d’installation du dispositif.

Compteur Gazpar : avantages, fonctionnement et installation


Des compteurs pour favoriser l’efficacité énergétique des ménages

Ce nouveau compteur est un élément majeur du « Plan de maîtrise de l’énergie » développé par GRDF et il est déployé dans le cadre de ses orientations pour une transition énergétique.

Gazpar permet aux clients de suivre leur consommation en temps réel et d’être facturés selon leur consommation effective et non plus à partir d’une estimation. Ces informations sont ensuite conservées sur leur espace client, leur permettant ainsi d’avoir un suivi sur le long terme.

Le gestionnaire de réseau leur permet de maîtriser leur consommation en leur offrant la possibilité de définir un seuil de consommation qui déclenchera l’envoi d’une alerte automatique lorsqu’ils le franchissent.

L’installation du compteur Gazpar est donc censée favoriser l’efficacité énergétique des ménages, et chaque foyer pourrait économiser chaque année environ 7 jours de consommation de gaz.

Fonctionnement du compteur Gazpar

Le compteur Gazpar relève automatiquement les données de consommation des foyers 2 fois par jour. Ces informations sont transmises à un concentrateur Gazpar qui va ensuite les envoyer aux systèmes d’information de GRDF. Ces derniers procèdent au traitement et à l’analyse des données, puis les communiquent aux consommateurs sur leur espace client.

Avec ce compteur, le passage d’un technicien pour effectuer les relevés de gaz n’est plus nécessaire.

Procédure et coût de l’installation

L’installation d’un nouveau compteur Gazpar obéit à un processus clairement défini.

  • J-45 à J-30 : le client reçoit une lettre qui l’informe de l’installation prochaine du compteur à son domicile
  • J-21 à J-15 : le client reçoit une date et un créneau horaire pour l’installation du compteur
  • J-2 : le client reçoit un rappel par SMS ou email
  • 8 heures avant : le client doit couper l’alimentation des appareils qui fonctionnent au gaz
  • 30 minutes avant : le client est informé de l’arrivée du technicien

L’installation du compteur Gazpar est gratuite et à la charge du gestionnaire de réseau. Toutefois, le surcoût lié au remplacement des compteurs est compensé de manière indirecte par une hausse des prix de l’acheminement du gaz. Le ministère des Finances estime ce surcoût à 2 € par an et par ménage sur 20 ans.



Des dangers pour la santé ?

Gazpar transmet les données de consommation des clients par fréquence radio. Elles sont ensuite envoyées via des antennes. La transmission sans fil est une question sensible, car elle expose les personnes vivant à proximité à une « énergie radiofréquence ». En 2011, l’OMS (Organisation mondiale de la santé) répertoriait les ondes électromagnétiques comme « possiblement cancérogènes ».

Toutefois, la fréquence des ondes du Gazpar serait plutôt limitée avec 169 MHz et le compteur n’émet ces ondes que 2 fois par jour, durant une seconde à chaque fois. Ainsi, l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire) estime qu’il n’y a pas de risque : « l’exposition à proximité d’un compteur Gazpar est très faible, compte tenu de la faible puissance d’émission et de la forme impulsionnelle utilisée ».

Est-il possible de refuser l’installation du compteur Gazpar ?

Les clients possédant un abonnement au gaz naturel ne peuvent pas refuser un changement de compteur à gaz.

Selon l’article L322-8 du code de l’énergie, l’entretien des compteurs doit être réalisé par le gestionnaire de réseau. Ainsi, un consommateur qui s’opposerait à l’installation d’un compteur Gazpar s’expose à une résiliation de son contrat et donc une coupure de l’alimentation en gaz.