Passées À venir

Concours de la fonction publique : comment bénéficier d'une bourse Talents ?

Afin de soutenir les jeunes préparant un concours de la fonction publique, le gouvernement vient de créer une nouvelle aide, baptisée les bourses Talents. Bénéficiaires, conditions, demande… En quoi consiste ce dispositif ?
Sommaire

Les bourses Talents permettent de donner un coup de pouce aux personnes qui planchent sur un concours d’entrée dans la fonction publique. Les élèves inscrits dans une Prépa Talents pourront décrocher jusqu’à 4 000 euros d’aide et ceux qui préparent les épreuves seuls obtiendront une bourse de 2 000 euros.

Concours de la fonction publique : comment bénéficier d'une bourse Talents ?



À qui s’adressent les bourses Talents ?

Les bourses Talents sont destinées aux élèves qui ont intégré une Prépa Talents ou qui préparent en autonomie un concours de la fonction publique. Les Prépas Talents ont un nombre limité de places, 1 700 places en 2021, réservées aux étudiants les plus méritants. Il s’agit de classes préparatoires présentes sur l’ensemble du territoire qui peuvent être intégrées à des écoles de service public, à des instituts d’études politiques, à des universités, à des CPAG (Centres de préparation à l’administration générale) ou des IPAG (Instituts de préparation à l’administration générale). La sélection des étudiants s’effectue en fonction de leurs ressources, de leurs résultats et de leur motivation, à partir d’un dossier et d’un entretien. Ainsi, les Prépas Talents concernent les étudiants boursiers de niveau licence ou master qui se distinguent dans leur parcours.

Concrètement, les bourses Talents s’adressent donc aux :

  • étudiants des Prépas Talents ;
  • élèves inscrits dans un organisme de préparation aux concours de la fonction publique de catégorie A ou B ;
  • personnes inscrites dans un cursus d’études supérieures qui travaillent sur la préparation des concours de catégorie A ou B ou sur un concours permettant d’accéder à un emploi en qualité de magistrat ;
  • élèves qui faisaient partie d’une CPI (Classe préparatoire intégrée) en 2020-2021 et qui ont échoué aux concours présentés l’année passée.

Quels sont les critères pour bénéficier d’une bourse Talents ?

Un arrêté datant du 5 août 2021 définit les critères d’attribution des bourses Talents. Elles sont accordées sous conditions de ressources et de mérite. Pour bénéficier de l’aide, les revenus du demandeur et les charges familiales ne doivent pas dépasser un certain plafond fixé tous les ans par le ministère chargé de l’Enseignement supérieur. Ce plafond est le même que celui établi pour l’attribution d’une bourse d’enseignement supérieur échelon zéro. L'arrêté du 16 juillet 2021 permet de connaître le barème des ressources. Le mérite du candidat est, quant à lui, évalué au cas par cas, en fonction de sa situation, de son lieu d’habitation et de sa scolarité.

Les personnes inscrites en Prépa Talents bénéficient d’office d’une bourse à condition d’en faire la demande auprès de leur référent pédagogique.

L’étudiant qui obtient une bourse Talents s’engage à faire preuve d’assiduité et à se présenter aux épreuves d’admissibilité du concours, faute de quoi il devra rembourser la somme perçue au Trésor public.

Quel est le montant de l’aide ?

Les étudiants inscrits dans une Prépa Talents pourront obtenir une aide de 4 000 euros. Le montant de la bourse s’élèvera à 2 000 euros pour les autres bénéficiaires. Elle sera distribuée en deux versements.




Comment en faire la demande ?

Les demandes de bourses Talents s’effectuent en ligne sur le site demarches-simplifiees.fr. Les personnes éligibles doivent en premier lieu se connecter en créant un compte ou en utilisant FranceConnect. Ensuite, il leur faudra simplement remplir le formulaire de demande. Aucun dossier papier ne pourra être accepté. Attention, les inscriptions sont ouvertes du 20 juillet au 16 septembre 2022.

Une fois le dossier complété, celui-ci sera étudié par les services de la préfecture de région. Les bourses sont attribuées dans une certaine limite, fixée chaque année par le ministre de la Fonction publique. Par ailleurs, l’aide financière est accordée une seule fois, sauf décision contraire du préfet qui est habilité à la renouveler une fois de plus.