Passées À venir

Conseils pour relancer sa candidature efficacement

Relancer un recruteur nécessite le respect de certaines règles sous peine de voir sa candidature rejetée. Quand faut-il relancer ? Comment le faire ? Et pourquoi est-ce aussi important ? Mode d’emploi.
Sommaire

Après avoir postulé à plusieurs offres ou passé des entretiens d’embauche, vous n’avez toujours aucune réponse de la part des recruteurs ? N’hésitez pas à prendre les devants et relancez-les. Dans le cadre de la recherche d’un emploi, la relance des recruteurs est une étape incontournable et fait partie intégrante du processus de candidature. En revanche, cette démarche est particulièrement délicate, car il y a des règles à respecter et surtout des erreurs à ne pas commettre. Faisons le point ensemble pour relancer efficacement votre candidature et faire la différence aux yeux des recruteurs.

Conseils pour relancer sa candidature efficacement


Quel est le timing idéal pour relancer un recruteur ?

Vous devez toujours garder à l’esprit que le timing pour relancer un recruteur est crucial.

Une fois que vous avez passé votre entretien d’embauche avec un employeur, vous n’avez d’autres choix que de rester dans l’expectative. Pour vous démarquer des concurrents et démontrer une valeur de politesse, vous pouvez toujours envoyer un mail de remerciement dans les 48 heures qui suivent votre entretien. Cette attention est toujours la bienvenue.

Pour relancer votre candidature, il est nécessaire d’attendre un peu plus longtemps. Il ne faut surtout pas harceler les recruteurs et leur donner un sentiment d’oppression. Ils ont besoin de temps pour étudier toutes les candidatures et prendre leur décision. N’oubliez jamais que l’impatience et l’insistance sont souvent contre-productives.

La plupart du temps, les recruteurs donnent une date de réponse aux candidats lors des entretiens. Il faut respecter le délai qui vous a été donné. Par exemple, si le recruteur vous précise qu’il vous recontactera d’ici 15 jours pour vous communiquer sa décision, vous devez attendre que l’échéance soit dépassée pour montrer à quel point vous êtes motivé et proactif.

Si aucun délai de réponse ne vous a été communiqué, le Pôle emploi vous recommande d’attendre une semaine pour les PME et une dizaine de jours pour les grands groupes avant de relancer votre candidature. Il est important de préciser que plus l’entreprise est grande, plus le délai de réponse risque d’être long (sauf si l’embauche est urgente).

Quelle est la meilleure manière de relancer un recruteur ?

Pour relancer les recruteurs, de nombreuses personnes se posent toujours la question si elles doivent les appeler directement par téléphone ou leur envoyer un mail. Il faut savoir qu’il n’y a aucune règle absolue. Chaque canal de communication dispose de ses propres avantages et inconvénients.

Le téléphone privilégie un rapport plus humain et direct avec les recruteurs. Il permet surtout d’obtenir une réponse beaucoup plus rapidement. En revanche, il y a toujours un risque d’appeler à un mauvais moment et de déranger votre interlocuteur. Sans compter le fait de ne pas réussir à joindre le recruteur. Dans ce cas, il est préférable de laisser un message sur sa boîte vocale que d’appeler toutes les 2 heures.

Envoyer un mail présente moins de risque, car vous pouvez prendre le temps qu’il faut pour structurer votre pensée et trouver les bons arguments pour relancer votre candidature. Cependant, vous devez être vigilant sur les fautes d’orthographe et les tournures de vos phrases. Par exemple, il est fortement déconseillé d’écrire des phrases du type : « N’ayant pas eu de retour de votre part ». Ce ton accusateur risque fortement de vous desservir. Veillez donc à bien vous relire et corriger toutes les coquilles éventuelles.

Quelles sont les astuces pour mettre toutes les chances de son côté ?

Si vous décidez d’envoyer un mail, assurez-vous que le contenu soit clair et concis. Il ne faut pas hésiter à reprendre et synthétiser les grands axes de votre entretien afin de montrer au recruteur que vous avez compris les enjeux du poste auquel vous avez postulé ainsi que les objectifs de l’entreprise. De plus, évitez d’envoyer votre mail le lundi matin (boîte de messagerie surchargée) ou le vendredi après-midi (tâches à terminer avant de partir en weekend) pour vous assurer une meilleure visibilité.

Vous pouvez également faire en sorte de motiver le recruteur à vous revoir en étant force de proposition. Cette qualité est particulièrement appréciée par les employeurs, surtout dans le domaine commercial. En effet, elle permet de démontrer que le candidat possède la capacité et le dynamisme nécessaires pour suggérer de nouvelles idées et proposer des améliorations.

Enfin, il est important de faire preuve de tact. Ce qui implique que vous ne devez pas mettre la pression au recruteur en lui faisant remarquer qu’il ne vous a toujours pas répondu. Il est préférable d’opter pour une approche plus subtile en le remerciant une nouvelle fois du temps qu’il vous a consacré.



Pourquoi est-il si important de relancer sa candidature ?

Il faut savoir que la relance de votre candidature peut s’avérer très utile, surtout dans le cas où le recruteur n’a toujours pas choisi la personne qu’il va embaucher. Si l’employeur hésite encore, la relance peut faire la différence et influer positivement sur sa décision. Afin que votre démarche soit efficace, il est important que votre message soit pertinent, bien tourné et laisse transparaître toute votre motivation.

À ce jour, il n’existe aucune relance type. Faire une redite de votre lettre de motivation ne vous servira à rien, contentez-vous de rappeler au recruteur que vous possédez les compétences requises pour le poste que vous convoitez. N’oubliez jamais que la sincérité et la spontanéité sont très appréciées des employeurs. Par exemple, si une entreprise concurrente vous a contacté et vous propose un poste similaire, n’hésitez pas à le mentionner et préciser que votre préférence va vers l’entreprise que vous avez choisie. Généralement, les recruteurs affectionnent la franchise, alors dites la vérité, cela pourrait faire pencher la balance en votre faveur.

Si l’employeur a décidé de ne pas vous embaucher, demandez-lui les raisons qui ont motivé son choix. Profitez de l’occasion pour lui réitérer votre intérêt pour son entreprise. Il est important de rappeler que vous devez rester poli, courtois et faire preuve de professionnalisme en toutes circonstances. Maintenir un bon contact avec les sociétés dans lesquelles vous postulez est essentiel, car le jour où un poste similaire se libérera, les recruteurs pourront penser à vous.