Passées À venir

Départ à la retraite pour carrière longue : la démarche avec la réforme d'avril 2023

En avril 2023, le nouveau dispositif des retraites a été voté en France. Départ à la retraite pour carrière longue : découvrez les nouvelles démarches avec la réforme.
Sommaire

Le 15 avril 2023, le président de la République, Emmanuel Macron, a validé la nouvelle réforme des retraites après des mois de débats houleux. Cette réforme a pour but de répondre à des défis démographiques, économiques et sociaux majeurs en France. Le report de l’âge légal de départ de 62 à 64 ans n’est pas la seule évolution à laquelle doivent s’attendre les futurs retraités : des changements importants sont aussi à prévoir pour les personnes souhaitant prendre leur retraite anticipée pour carrière longue. Qu’est-ce qu’une carrière longue ? Comment se passait le départ à la retraite pour carrière longue avant 2023 ? À quels changements faut-il s’attendre avec la nouvelle réforme ?

Dans cet article, nous vous expliquons tout ce qu’il y a à savoir sur le départ à la retraite pour carrière longue : la démarche avec la réforme d’avril 2023.

Départ à la retraite pour carrière longue : la démarche avec la réforme d’avril 2023



Qu’est-ce qu’une carrière longue ?

En France, on parle de carrière longue lorsqu’un individu a commencé à travailler et donc, à cotiser pour sa retraite à un âge relativement précoce (avant 17 ou 20 ans). Cela signifie qu’il travaille depuis assez longtemps pour avoir cumulé le nombre suffisant de trimestres de cotisation, lui ouvrant les droits à la retraite anticipée.

Ce dispositif a été mis en place pour permettre aux personnes ayant commencé à travailler plus tôt de faire valoir leur parcours professionnel prolongé, et de prendre ainsi leur retraite avant l'âge légal de départ autorisé en France. D’après de récents sondages, plus de 130 000 salariés français partent en retraite anticipée pour carrière longue tous les ans.

Le départ à la retraite pour carrière longue avant la réforme des retraites de 2023

Depuis de nombreuses années, les conditions légales pour pouvoir partir à la retraite en anticipé pour carrière longue étaient inchangées. Afin d’y prétendre, il fallait à minima cumuler les deux prérequis suivants :

  • avoir démarré sa carrière professionnelle tôt (avant 20 ou 17 ans) ;
  • justifier d'une durée minimale de cotisation (qui varie en fonction de l'année de naissance du salarié).

Pour faire partie de la catégorie carrière longue en France, il faut donc avoir commencé à travailler tôt. En fonction de son année de naissance, le salarié doit avoir commencé son activité professionnelle avant un certain âge, actuellement répartie en deux paliers correspondant à l’âge de 20 ans et de 17 ans et demi.

La durée minimale de cotisation varie elle aussi en fonction de l’année de naissance. Il est intéressant de noter que les trimestres validés avant l'âge correspondant au début de la carrière sont pris en compte de manière avantageuse dans le calcul pour atteindre cette durée minimale plus facilement.

Après avoir rempli ces deux critères, le salarié doit effectuer une demande de départ à la retraite pour carrière longue auprès de sa caisse de retraite compétente pour pouvoir bénéficier de son départ anticipé. Il est recommandé de faire cette demande environ 6 mois avant la date souhaitée de départ à la retraite.

Départ anticipé à la retraite pour carrières longues : la nouvelle règle générale

La nouvelle réforme des retraites a été validée en France le 15 avril 2023, mais n’entrera officiellement en vigueur qu’à partir du 1er septembre 2023. Néanmoins, en fonction de votre situation personnelle, il est important d’anticiper.

Il existe plusieurs cas de figure et vous pouvez potentiellement être impacté si vous approchez de l’âge de la retraite, si vous avez débuté votre vie professionnelle avant vos 21 ans ou encore si vous êtes né après le 1er septembre 1961.

Afin de pouvoir partir à la retraite en avance pour cause de carrière longue, il faudra à présent compter sur quatre seuils d’âge (au lieu des deux précédemment admis) : les salariés ayant démarré leur carrière avant 16 ans, avant 18 ans, avant 20 ans et avant 21 ans.

Dans tous les cas, avant de pouvoir prétendre au départ anticipé, les salariés devront cumuler cinq trimestres cotisés avant la fin de l'année civile de la date anniversaire. La durée de cotisation requise sur l'ensemble de la carrière variera de 168 à 172 trimestres, en fonction de l'année de naissance.




Départ à la retraite pour carrière longue : si né après le 1er septembre 1961

Vous avez commencé à travailler avant l’âge de 16 ans

Si vous avez débuté votre vie professionnelle à l’âge de 16 ans ou avant, vous avez le droit de partir à la retraite à l’âge de 58 ans.

Néanmoins, en fonction de votre situation personnelle, il vous faudra vérifier que vous avez bien cotisé les 5 trimestres requis avant la fin de l’année civile de votre 16e anniversaire (ou 4 trimestres uniquement, si vous êtes né(e) en fin d’année, entre le 1er octobre et le 31 décembre). Il faudra également enregistrer le nombre de trimestres requis : entre 169 et 172 trimestres, selon votre année de naissance.

Vous avez commencé à travailler avant l’âge de 18 ans

Si vous avez commencé à travailler avant vos 18 ans, vous aurez la possibilité de prendre votre retraite à partir de 60 ans sous réserve de remplir ces deux critères :

  • Avoir cotisé 5 trimestres avant la fin de l'année civile de votre 18e anniversaire (ou 4 trimestres, si vous êtes né entre le 1er octobre et le 31 décembre).
  • Avoir accumulé le nombre de trimestres requis, qui varie entre 169 et 172 trimestres en fonction de votre année de naissance.

Vous avez commencé à travailler avant l’âge de 20 ans

Si vous avez commencé à travailler avant 20 ans, vous pourrez envisager un départ à la retraite entre 60 et 62 ans, à partir du moment où vous avez cotisé 5 trimestres avant la fin de l'année civile de votre 20e anniversaire (ou 4 trimestres si vous êtes né en fin d’année), et si vous avez atteint le nombre minimum de trimestres cotisés (entre 169 et 172 trimestres en fonction de votre année de naissance).

Vous avez commencé à travailler avant l’âge de 21 ans

Si vous avez commencé à travailler avant l'âge de 21 ans, vous pourrez prétendre à un départ à la retraite à 63 ans, si vous avez cotisé 5 trimestres avant la fin de l'année civile de votre 21e anniversaire (ou 4 trimestres si vous êtes né entre le 1er octobre et le 31 décembre) et d'avoir atteint 172 trimestres cotisés (nombre légal).

Départ à la retraite pour carrière longue : si né avant le 1er septembre 1961

Si vous êtes né avant le 1er septembre 1961, les nouvelles conditions de la réforme des retraites ne s’appliquent pas. Vous pouvez vous référer aux conditions de départ anticipé prises en compte avant la réforme d’avril 2023.

Les personnes ayant prévu de partir à la retraite en septembre 2023 avant que le nouveau dispositif ne soit voté auront toujours la possibilité de le faire et de ne pas reporter davantage leur départ. Néanmoins, une décote sera appliquée sur la pension, pour compenser les trimestres manquants.

Si vous vous retrouvez impacté par la nouvelle réforme et que vous ne savez pas quelle situation s’applique à votre cas personnel, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre caisse de retraite pour vous aider à clarifier la situation.

 

Redacteur
Margherita

Amoureuse des mots, de voyages et maman connectée, je m’intéresse à tous les sujets qui peuvent vous aider au quotidien. Armée de ma plume digitale, je décortique l’actualité et je vous accompagne pour mieux comprendre toutes vos démarches administratives.