Passées À venir

Documents nécessaires pour conduire à l'étranger

Pour conduire à l’étranger, votre permis français ne suffit pas toujours. Selon les pays, les pièces à fournir sont différentes. Il est donc nécessaire de contacter les autorités étrangères pour les connaitre.

Être titulaire d’un permis français n’est pas toujours suffisant pour conduire un véhicule à l’étranger. Vous pouvez vous déplacer dans tous les pays européens. Cependant, dans de nombreux pays hors d’Europe, votre permis français doit être accompagné d’un permis international. Avant votre départ, informez-vous sur les règles du permis de conduite du pays de destination auprès des consulats.

Documents nécessaires pour conduire à l’étranger



Documents nécessaires pour conduire un véhicule en Europe


Pour conduire en Europe, vous devez détenir un permis de conduire français en cours de validité et les papiers du véhicule : le certificat d’immatriculation et une attestation d’assurance automobile internationale.

Entrez en contact avec votre assureur pour savoir si vous êtes bien couvert à l’étranger et assurez-vous d’avoir un exemplaire d’un constat européen amiable de déclaration d’accident automobile (accident report). Il n’y a pas de modèle officiel de constat. Chaque assureur dispose de son propre document.

Si vous circulez avec une carte grise qui n’est pas à votre nom, contactez l’ambassade ou le consulat du pays concerné en France pour vous informer de la liste des documents obligatoires à détenir pour conduire librement.

Documents nécessaires pour conduire hors d’Europe


Lorsque vous voyagez en dehors de l’Europe, il est important en premier de consulter les fiches pays du ministère des Affaires étrangères pour s’informer du permis nécessaire pour conduire un véhicule sur place.

Dans certains pays, il est obligatoire d’être détenteur d’un permis de conduire international ou d’obtenir une autorisation temporaire de conduire sur place. Sachez également que le permis international n’est valide que s’il est accompagné de votre permis français.

Si vous conduisez votre propre véhicule à l’étranger, vous devez détenir sa carte grise, une attestation d’assurance automobile et un exemplaire d’un constat de déclaration d’accident. Sans ces pièces, vous n’êtes pas autorisé à conduire.

Sachez que si vous souhaitez vous expatrier dans un pays non européen, la démarche est différente. Vous devrez réaliser un échange de permis. Votre permis français sera détruit en échange d’un nouveau permis de conduire étranger.