Passées À venir

Échanger des billets de banque abimés

Les billets en euros abimés ou déchirés peuvent être échangés sous certaines conditions, lorsqu'ils ne sont pas acceptés par les commerçants. Comment procéder ? Vers quels établissements se tourner ?
Sommaire

Saviez-vous que le premier billet de banque aurait vu le jour en Chine, il y a plus de mille ans ? Son introduction dans notre système monétaire a permis de se libérer de lourdes et encombrantes quantités de monnaie. Plus facile à produire, il fait aujourd’hui l’objet d’un usage quotidien dans la plupart des systèmes monétaires. Son talon d’Achille ? La fragilité.

À force de le glisser dans nos poches et de passer de main en main dans un cercle monétaire infini, nos billets de banque subissent des détériorations considérables. On estime d’ailleurs qu’en Europe, un billet de 20 € aurait une durée de vie de seulement 2 ans. Et ensuite, que se passe-t-il ? Voici tout ce que vous devez savoir sur les conditions d’échange de vos billets abîmés.

Échanger des billets de banque abimés



Billets de banque refusés

Billet déchiré ou passé à la machine par inadvertance ? Si la détérioration est majeure, les commerçants seront en droit de refuser votre billet. Inversement, il vous revient de vérifier, à chaque transaction, que les billets que l’on vous remet sont en bon état. Si ce n’est pas le cas, refusez-les : vous vous épargnerez ainsi les démarches nécessaires à la récupération de la valeur des billets.

Billets scotchés

Nous connaissons tous l’astuce consistant à rafistoler un billet plus ou moins déchiré avec du ruban adhésif. Cette solution de secours est bien loin d’être fiable. Votre billet scotché est toujours susceptible d’être refusé. Mieux vaut le faire sortir d’emblée du cercle monétaire, selon les conditions détaillées ci-dessous.

Authenticité des billets

Un billet a beau être flambant neuf, il peut très bien s’avérer faux. Lors de toute transaction monétaire, la méthode TRI (Toucher, Regarder, Incliner) vous permet de vous assurer de l’authenticité des billets.

  • Toucher : papier craquant avec impression en relief.
  • Regarder : portrait et filigrane portrait apparaissant sur les 2 faces du billet.
  • Incliner : observation de la bande holographique. Le symbole € et la valeur du billet doivent être alternés. Les détails du portrait apparaissent. Le fond du portrait devient couleur arc-en-ciel. La valeur du billet devient bleu profond et est entourée de lignes arc-en-ciel.

Échange de vos billets abîmés

Votre billet de banque endommagé n’est peut-être pas utilisable, mais, sous certaines conditions, il est possible de l’échanger.

Où échanger vos billets ?

Inutile de vous précipiter chez votre banquier : seules certaines institutions sont habilitées à procéder à des échanges de billets. Dans la zone euro, c’est la Banque centrale nationale (BCN) de chaque pays qui en est chargée.

En France, cela signifie que vous pouvez échanger vos billets de banque soit :

  • à la Banque de France, qui dispose d’un guichet dans chaque région ;
  • à la poste, auprès de l’un des guichets habilités de votre ville.

Sous quelles conditions ?

Avant d’accepter l’échange de vos billets de banque endommagés, la Banque de France (ou la poste) s’assurera des critères suivants :

  • moins de 50 % de la surface du billet est détériorée ;
  • le billet est authentique (s’il s’agit d’une contrefaçon, le billet sera retiré de la circulation et vous ne serez pas remboursé) ;
  • la dégradation du billet n’est pas intentionnelle (déclaration sur l’honneur).

Vous devrez également présenter une pièce d’identité prouvant que vous êtes majeur.

Comment fonctionne l’échange ?

La démarche est généralement gratuite, sauf si :

  • il existe un doute sur l’authenticité du billet (par exemple, une tâche suite au passage dans un système antivol) ;
  • vous avez de nombreux billets à échanger.

Des frais de 10 centimes par billet pourraient alors vous être facturés.

Si le montant à vous rembourser est inférieur à 800 €, il sera effectué en espèces. Pour les sommes plus importantes, il faudra prévoir un relevé d’identification bancaire en vue d’un virement.

Existe-t-il une limite dans le temps pour effectuer l’échange ?

Il serait vain de vous rendre à la Banque de France avec un pactole de francs tout juste retrouvé aux confins de votre grenier : vos francs ne seront pas repris. Depuis le 17 février 2012, il n’est plus possible d’échanger de francs (sauf, bien sûr, les francs pacifiques et comoriens puisqu’ils sont toujours en vigueur).

En revanche, les billets en euro sont tous échangeables sans restriction de durée. Cela concerne également les billets de 500 € : même s’ils ne sont plus produits par la Banque centrale européenne et sont progressivement retirés de la circulation, ils conservent leur valeur et peuvent être échangés au même titre que n’importe quel billet en euro.