Passées À venir

Effectuer un stage en milieu professionnel

Les règles à connaitre pour effectuer un stage en milieu professionnel : convention de stage, durée du stage, gratification et avantages.
Sommaire

Pour se former en étant en contact avec le monde du travail il existe la possibilité d’effectuer des stages. Ils sont réservés aux élèves et étudiants, peuvent être de durées variables et offrent différents avantages.

Effectuer un stage en milieu professionnel



Comment faire un stage en milieu professionnel ?

Il est possible d’effectuer un stage en signant une convention de stage avec une entreprise, une association, ou un organisme d’accueil du secteur public.

La convention de stage ne peut pas s’appliquer dans certains cas :

  • remplacer un poste de travail permanent ;
  • remplacer l’absence d’un salarié ;
  • compenser une augmentation d’activité ou pour remplacer un emploi saisonnier.

Par ailleurs, les stages en dehors d’un cursus scolaire ou universitaire sont également prohibés.

Pour rappel, le stage a pour objectif de permettre à l’élève ou à l’étudiant de développer des compétences professionnelles. Les missions qui lui sont confiées doivent également être en accord avec sa formation. Pour cette raison, le stagiaire n’intègre pas une entreprise pour faire le café ou des photocopies.

Notons la législation encadre également le nombre de stagiaires au sein d’une même entreprise. Pour une société de moins de 20 salariés, c’est au maximum 3 stagiaires en même temps et pour les autres, le nombre de stagiaires ne doit pas dépasser 15 % de l’effectif.

Enfin, chaque tuteur ne peut pas suivre plus de 3 stagiaires en même temps.

Quelle est la durée d’un stage ?

La durée maximale d’un stage en milieu professionnel est de 6 mois selon les règles suivantes : 1 mois de stage équivaut à 22 jours de présence et 1 jour de présence équivaut à 7 heures de travail.

De plus, il existe un délai de carence à respecter entre deux stages correspondant à 1/3 de sa durée. Autrement dit, après un stage de 6 mois, une entreprise doit attendre 2 mois pour accueillir un nouveau stagiaire sur le même poste.

Cependant, cette carence ne s’applique pas si le stage précédent à été arrêté avant son terme par le stagiaire.

Quelle gratification apporte un stage ?

Un stage en milieu professionnel peut permettre de percevoir une gratification si la durée du stage est supérieure à 2 mois durant la même année scolaire. Pour une période inférieure, rien n’oblige les employeurs à verser un salaire.

Pour rappel, la rémunération minimum d’un stage en milieu professionnel est de 3,90 €/heure.




Quels sont les avantages d'un stagiaire ?

Le stagiaire bénéficie des mêmes droits que les autres salariés de l’entreprise ou organismes en matière de temps de travail, restauration et comité d’entreprise. Et si le stage dure au minimum 2 mois, il peut également profiter d’une possibilité de congé.

Il peut également bénéficier du remboursement de 50 % du montant du titre de transports publics et a la possibilité d’inclure la durée du stage dans le calcul des droits à la retraite (sous certaines conditions).

Certaines tâches dites « dangereuses » ne lui seront pas confiées.

Et même en cas d’interruption avant la fin du stage, il peut être validé par l’établissement d’enseignement dans certaines situations (maladie, accident, non-respect de la convention, etc.).