Passées À venir

Enfants malades : Bénéficier du Service d'Assistance Pédagogique à Domicile (SAPAD)

Les enfants malades ou accidentés, immobilisés pendant plus de 15 jours peuvent bénéficier de l’intervention du SAPAD (Service d’assistance pédagogique à domicile). Explications.
Sommaire

L’Éducation nationale prévoit un dispositif à l’attention des enfants malades, accidentés ou immobilisés, amenés à quitter les bancs de l’école sur une période supérieure à 2 semaines. Appelé service d’assistance pédagogique à domicile, le SAPAD permet à l’enfant de continuer à suivre son programme durant sa convalescence.

Enfants malades : Bénéficier du Service d'Assistance Pédagogique à Domicile (SAPAD)


Qu’est-ce que le service d’assistance pédagogique à domicile ?

Le SAPAD existe depuis 10 ans et s’adresse aux enfants de la maternelle à la terminale, inscrits dans des établissements publics ou privés sous contrat. Dès lors qu’ils ne peuvent plus suivre le programme scolaire faute de maladie, accident ou trouble psychologique, les contraignant à une immobilisation de plus de 2 semaines, il est possible de demander à bénéficier de l’intervention de l’assistance pédagogique à domicile.

Ce dispositif, piloté par les services académiques, assure une continuité de la scolarité, durant tout le temps de convalescence de l’enfant. Cette aide s’adresse aussi bien aux enfants blessés par accident, que souffrant de maladies plus ou moins graves, mais également aux jeunes développant des troubles psychologiques (troubles alimentaires, phobie scolaire, dépression) ou victimes de harcèlement, etc.

Comment bénéficier du SAPAD ?

Dès lors qu’un enfant est immobilisé après une maladie ou un accident, et ce, durant plus de 2 semaines, le médecin traitant doit déposer un dossier auprès du conseiller technique de l’académie, afin que ce dernier étudie la demande.

Si celle-ci est validée par l’académie, elle est transmise au SAPAD, qui sera en charge de trouver un enseignant (ou plusieurs à partir du collège), pour venir au domicile de l’enfant, à l’hôpital, au sein de l’établissement de santé, etc., et lui faire cours. À Paris, c’est un enseignant de l’établissement qui se déplace. Si aucun professeur n’est disponible, alors une liste d’enseignants volontaires et formés à ces cas spécifiques est à disposition de l’institution.

Bon à savoir : le SAPAD est entièrement gratuit pour les familles, car il fait partie intégrante de l’Éducation nationale.

Comment se déroule l’assistance pédagogique à domicile ?

Ce sont les familles des enfants qui choisissent les disciplines à étudier. Après avoir pris contact avec les parents pour déterminer les jours et les heures de cours, le corps enseignant se déplace sur une période de 2 semaines à plusieurs mois ou années suivant les pathologies. L’enseignement est apporté en tenant compte de tous les éléments comme la fatigue, les rendez-vous médicaux, les traitements, etc.

Les enfants reçoivent 4 heures d’enseignement par semaine jusqu’à la quatrième, ainsi qu’en classe de seconde. Les élèves de troisième, première et terminale reçoivent 6 heures d’enseignement, en raison des examens de fin d’année. Il s’agit de suivre scrupuleusement le programme de l’Éducation nationale.

À la fin de la période d’assistance, l’enseignant dresse un rapport et fournit les évaluations confirmant le niveau de l’enfant, avant que celui-ci ne réintègre le cursus scolaire normal, au sein de son établissement.

Bon à savoir : suivant les académies, les SAPAD peuvent avoir un fonctionnement différent.



Quels sont les bienfaits du SAPAD ?

Ce dispositif permet d’éviter le décrochage scolaire. Le SAPAD maintient le lien continu entre les cours à l’école, collège ou lycée, même pendant la maladie. Ainsi, l’élève peut réintégrer sa classe après sa convalescence, sans avoir de lacunes entraînant un redoublement ou d’autres complications par la suite.