Passées À venir

Formation obligatoire de 7 heures pour conduire une 125 cm³ et un scooter à 3 roues

Depuis le 1er janvier 2011, suivre une formation de 7 heures est nécessaire pour tous les détenteurs du permis B qui veulent conduire un 2 roues avec une motorisation de 50 à 125 cm³ ou un engin à 3 roues de plus de 50 cm³. On fait le point sur cette formation.

Récemment, un reportage diffusé sur M6 dans le cadre de l’émission « Enquête exclusive » montrait que de nombreux conducteurs de 125 cm3 ne sont pas au courant de l’obligation pour les titulaires du permis B de suivre une formation de 7 heures pour conduire les engins légers de 50 à 125 cm³ ou les tricycles à moteur de plus de 50 cm³. Or, la mesure est en vigueur depuis 2011. Un point sur cette formation obligatoire.

Formation obligatoire de 7 heures pour conduire une 125 cm³ et un scooter à 3 roues


Mortalité des conducteurs de 2 roues motorisés en hausse

La question des 2 roues motorisés est devenue une question de sécurité routière essentielle, car la mortalité des conducteurs est en hausse constante ces 15 dernières années. Ce phénomène peut s’expliquer par l’augmentation du nombre de 2 roues en circulation, liée à l’engouement de nombreux détenteurs du permis B qui privilégient l’usage de ces engins motorisés pour la conduite en zone urbaine.

Plusieurs associations d’usagers motocyclistes, en concertation avec la Sécurité routière, avaient donc demandé la mise en place d’une formation obligatoire pour la conduite de ces véhicules.

Modalités d’inscription à la formation obligatoire

Cette formation obligatoire concerne les personnes titulaires du permis B depuis plus de 2 ans qui souhaitent conduire une motocyclette légère de 50 à 125 cm³ ou un tricycle à moteur de plus de 50 cm³ (il est possible de commencer la formation 1 mois avant la date anniversaire des 2 années).

Celles qui ont déjà conduit ce genre de véhicules entre 1er janvier 2006 et le 1er janvier 2011 en sont dispensées, tout comme les automobilistes ayant validé une catégorie de permis avant le 1er mars 1980.

Aujourd’hui, les automobilistes peuvent se former auprès des écoles de conduite ou des associations qui bénéficient d’un agrément.

À la suite de cette formation, une attestation de suivi de formation vous est délivrée. Sachez par ailleurs qu’elle est définitivement acquise, même si vous faites l’objet d’une annulation de permis.

Contenu de la formation

Le but de cette formation est de permettre au futur usager d’appréhender ce genre d’engins.

2 heures dédiées à la théorie

Sur ces 7 heures, 2 sont consacrées à la théorie. Il s’agit de donner des clefs pour penser à l’attitude et à la place occupée par chacun dans la circulation.

La formation insiste le rôle crucial de la prise de conscience des risques et l’importance de suivre les règles. Elle met aussi l’accent sur les bonnes raisons de rouler sereinement. En 2 roues, les usagers étant plus exposés aux accidents, des conseils sont également prodigués concernant certains risques de conduite sous la pluie ou la nuit.

120 minutes consacrées à la prise en main du 2 roues motorisé

2 heures sont dédiées à la prise en main du 2 roues et aux vérifications nécessaires pour rouler en sécurité, comme le niveau d’huile, la pression des pneus ou encore le système de freinage.

Lors de la formation, le conducteur apprend à démarrer de manière sécurisée, à choisir une bonne posture sur l’engin, à changer les vitesses, effectuer des contrôles ou encore à manœuvrer correctement.

3 heures pour apprendre à rouler en toute sécurité

Enfin, les 3 heures restantes se déroulent en ville et en périphérie. En fin de formation, le conducteur doit savoir adapter sa vitesse aux conditions de circulation et se positionner correctement sur la route en prenant garde notamment aux poids lourds. Il doit aussi être capable de traverser une intersection, doubler en toute sécurité ou négocier un virage.



Sanction encourue en cas de défaut de présentation d’attestation

Lors d’un contrôle de police, les conducteurs de motocyclettes, de petites cylindrées ou de tricycles motorisés doivent être en mesure de présenter leur attestation de suivi de formation, ou à défaut un document délivré par leur compagnie d’assurance indiquant l’antériorité de la conduite d’un 2 roues motorisé entre le 1er janvier 2006 et le 1er janvier 2011.

Ne pas respecter cette règle entraîne une amende de 4e classe d’un montant de 135 €.

À noter qu’une attestation d’assurance 125 cm³ ne permet pas de conduire un tricycle motorisé, et inversement. « Il n’y a pas de réciprocité, au contraire de la formation 7 heures ».