Passées À venir

Formations et diplômes accessibles sans le baccalauréat

Heureusement, échouer au baccalauréat n’est pas une fatalité. Sans ce diplôme, il est tout de même possible de s’inscrire à une formation ou à un diplôme. Tour d’horizon des options qui s’offrent aux non-bacheliers.

Les résultats du baccalauréat 2018 sont connus depuis le 6 juillet dernier, et pour certains, la déception est grande. Mais rater son bac n’est pas une fatalité et un choix de carrière n’est pas forcément définitif. Beaucoup de gens changent de métiers de nos jours, certains réussissent sans diplômes, d’autres reprennent leurs études plus tard et il n’y a pas de limite d’âge pour repasser son bac ! Découvrez ici quelles sont les options pour ceux qui n’ont pas obtenu leur diplôme cette année.

Formations et diplômes accessibles sans le baccalauréat



Retenter de passer l’examen l’année prochaine

Si vous souhaitez faire des études supérieures, le baccalauréat est un précieux sésame. Vous pouvez donc choisir de repasser votre examen, mieux préparé, en 2019, sachant que vous aurez le choix entre refaire une année de terminale dans votre lycée actuel, de préparer l’examen en cours du soir ou en candidat libre.

Sous certaines conditions, notamment si vous souhaitez repasser l’examen dans la même filière, vous pourrez même conserver les notes au-dessus de la moyenne que vous avez déjà obtenues pendant 5 ans.

Certaines formations de l’enseignement supérieur sont accessibles sans le bac

Des écoles, souvent privées, proposent des formations accessibles aux non-bacheliers dans des domaines artistiques, dans le tourisme ou l’hôtellerie-restauration. Attention toutefois à bien vérifier que la certification ou le diplôme que vous pourrez obtenir est homologué au RNCP (Registre national des certifications professionnelles). Renseignez-vous également sur la réputation de l’école et sur le prix de la formation.

Certains BTS (Brevet de technicien supérieur) peuvent également être ouverts aux non-bacheliers avec un niveau bac. Certains établissements acceptent ceux qui ont obtenu une note finale d’au moins 8/20, mais peuvent demander aux élèves de repasser le baccalauréat à la fin de leur 1re année.

Vous pourriez également tenter d’obtenir une capacité en droit si une carrière juridique vous intéresse. Il s’agit d’un DE (diplôme d’État) qui se prépare en 2 ans. La formation peut être suivie en cours du soir à l’université, en ligne ou par correspondance (Cned). Le taux de réussite est faible (20 % en première année), mais le diplôme permet de rentrer en licence de droit (1re ou 2e année), de s’inscrire à un DUT carrières juridiques, à un BTS notariat ou encore aux concours de la fonction publique (catégorie B).

Les domaines du sport, de la santé ou du social sont également accessibles

Si vous souhaitez devenir animateur sportif ou éducateur sportif, vous pouvez préparer un BPJEPS (Brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport) sans avoir obtenu votre baccalauréat. Il se décline en différentes spécialités et options. Les carrières accessibles par ce biais vont de l’animation au social, en passant par la culture et les loisirs.

Si vous aimez le social et le médical, d’autres diplômes d’État sont ouverts à ceux qui n’ont pas le bac. Pour se former à des métiers comme auxiliaire de puériculture, ambulancier, moniteur éducateur, accompagnant éducatif et social ou assistant dentaire, c’est un DE qu’il faudra préparer.



Des formations professionnelles plus « pratiques »

Il existe beaucoup de formations en alternance qui peuvent permettre à un jeune d’apprendre un métier et de travailler tout en préparant un diplôme. Entre les CFA (Centres de formations d’apprentis), les lycées professionnels et les écoles spécialisées, bon nombre d’options restent accessibles aux non-bacheliers.

Pour trouver la liste des formations en alternance, vous pouvez vous adresser au CIO (Centre d’information et d’orientation) de votre académie.

Fonction publique, armée, police

Travailler au service de l’État est aussi une option. Il est par exemple possible d’intégrer la fonction publique en tant que fonctionnaire de catégorie C, sans concours, en recrutement direct, dans la fonction publique hospitalière, territoriale ou d’état. Ce sont des contrats de 1 ou 2 ans dont les formations et les stages sont assurés en interne.

La police, la gendarmerie, l’armée de Terre, l’armée de l’Air, la Marine recrutent également à tous niveaux et proposent des formations variées accessibles, bien entendu, aux hommes et aux femmes.

Les jeunes de 16 à 25 ans peuvent être accompagnés s’ils veulent reprendre une formation

Si vous êtes âgés de 16 à 25 ans, le retour en formation est un droit et vous pouvez être conseillé et assisté dans vos démarches, dans vos recherches, ou faire un bilan de vos savoir-faire avec un conseiller spécialisé qui vous aidera à choisir la formation la plus adaptée à vos envies.

Pour cela, il suffit de contacter le service « Ma seconde chance » de l’ONISEP au 08 00 12 25 00 (numéro gratuit), du lundi au vendredi.