Passées À venir

HistoVec : Demander l'historique d'un véhicule d'occasion avant de l'acheter

Grâce à HistoVec, il est désormais possible de connaître l’historique d’un véhicule. Une aubaine lors de l’achat d’une voiture d’occasion. Explications
Sommaire

HistoVec permet de partager l’historique de son véhicule avec un potentiel acheteur. Ainsi, il peut avoir accès à de nombreux renseignements officiels sur l’état et la légalité du véhicule qu’il souhaite acheter.

HistoVec : Demander l'historique d'un véhicule d'occasion avant de l'acheter


Un moyen de rassurer les acheteurs de véhicules d’occasion

Professionnels ou particuliers, lors de l’achat d’un véhicule d’occasion, il est parfois difficile de faire confiance. Les mauvaises surprises, comme les vices cachés existent et les nouveaux acquérants doivent parfois s’engager dans de lourdes démarches pour faire valoir leurs droits.

Avec HistoVec, le futur acheteur d’un véhicule peut avoir accès à de nombreuses informations concernant la voiture qu’il convoite.

Comment avoir accès à l’historique du véhicule ?

Il suffit tout simplement de demander à l’actuel propriétaire de partager l’historique de sa voiture. Pour ce faire, il suffit d’en faire la demande par mail.

De son côté, le vendeur peut se rendre sur le site internet HistoVec du Ministère de l’Intérieur et après avoir fourni quelques renseignements indiqués sur la carte grise de son véhicule, il obtiendra un lien avec toutes les données nécessaires.

Celui-ci reprend les éléments majeurs et marquants de la vie de l’auto. Il s’agit d’informations enregistrées dans le fichier national du SIV (Système d’Immatriculation des Véhicules). Cela concerne essentiellement :

  • La date de mise en circulation
  • Les changements de propriétaire (le cas échéant)
  • Les sinistres à réparation contrôlée
  • La situation administrative (vol, opposition, gage…)

Il suffira alors que le propriétaire transmette ce lien au potentiel acheteur.

Un achat en toutes connaissances de causes

Avec les éléments reçus, l’acheteur potentiel peut donc avoir tout l’historique du véhicule. Ainsi, il est libre de donner suite à la vente, faire valoir certains éléments pour tenter de faire baisser le prix du véhicule, ou ne pas donner suite s’il le souhaite.