Passées À venir

Montants de la prime à la conversion 2019

Les foyers qui souhaitent détruire leur ancien véhicule au profit d’une voiture moins polluante peuvent bénéficier d’une prime à la conversion. Depuis le 1er janvier 2019, de nouveaux montants sont applicables, notamment pour les foyers les plus modestes.
Sommaire

Pour inciter les conducteurs à utiliser des véhicules moins polluants, le gouvernement vient de revaloriser les montants de la prime à la conversion pour cette année 2019. Une aide qui a doublé pour les ménages les plus modestes ou effectuant de nombreux kilomètres pour se rendre sur leur lieu de travail. Qu’en est-il ?

Montants de la prime à la conversion 2019


Montants de la prime à la conversion 2019

Les nouveaux montants de la prime à la conversion sont fixés dans un décret du 28 décembre 2018.

Valable pour les véhicules thermiques neufs et d’occasions, cette prime est toujours de 1 000 € pour les ménages imposables et de 2 000 € pour les non imposables.

Également effective sur les véhicules hybrides et électriques, l’aide à l’achat d’un véhicule neuf s’élève dorénavant à 2 500 € pour l’ensemble des foyers, imposables ou non. Les ménages non imposables pourront de leur côté acquérir un véhicule hybride ou électrique d’occasion et bénéficier d’une prime du même montant. Pour ceux qui sont imposables, l’aide est de 1 000 €.

La prime à la conversion est doublée pour 20 % des ménages les plus modestes ainsi que pour les personnes non imposables qui parcourent plus de 60 kilomètres (aller-retour) pour se rendre sur leur lieu de travail. Elle peut ainsi atteindre 4 000 € pour l’achat d’une voiture thermique et 5 000 € pour l’acquisition d’un véhicule hybride ou électrique neuf ou d’occasion.

Conditions et démarches à accomplir pour en bénéficier

Pour bénéficier de la prime à la conversion, vous devez nécessairement faire détruire un ancien véhicule au profit d’une voiture moins polluante. Le véhicule acquis ainsi que celui mis au rebut doivent remplir plusieurs conditions.

Dans le cas où votre concessionnaire ne vous fait pas une avance sur la prime à la conversion, vous devrez effectuer la demande sur le service en ligne.

Pour cela, un certain nombre de documents vous sont demandés. Vous devez vous munir du certificat d’immatriculation du nouveau véhicule et de l’ancien, d’un certificat de destruction, d’une attestation d’assurance et d’un certificat de non-gage. Une copie de l’avis d’imposition de l’année qui précède l’achat de l’automobile et un relevé d’identité bancaire vous seront également demandés.

Pour bénéficier de la prime de 4 000 €, il est nécessaire de fournir une attestation employeur sur laquelle figure l’adresse de votre entreprise. Ce document permet de prouver si la distance entre votre domicile et votre lieu de travail est supérieure à 60 kilomètres (aller-retour).