Passées À venir

Obtenir l'aide de l'Anah « Habiter Mieux Sérénité » pour financer des travaux de rénovation énergétique

Être soutenu financièrement lorsque l’on est propriétaire d’une maison qui nécessite d’importants travaux, c’est possible. Découvrons l’aide Habiter Mieux Sérénité.
Sommaire

L’Anah (Agence nationale de l’habitat) peut vous permettre de bénéficier d’aides financières pour réaliser un ensemble de travaux chez vous. Parmi celles-ci, on compte l’aide Habiter Mieux « Sérénité ». Découvrons qui peut en bénéficier, sous quelles conditions et comment la demander.

Obtenir l’aide de l’Anah « Habiter Mieux Sérénité » pour financer des travaux de rénovation énergétique


Qu’est-ce que l’aide Habiter Mieux « Sérénité » et qui peut en bénéficier ?

Le dispositif Habiter Mieux « Sérénité » est une aide financière qui permet aux foyers modestes de réaliser un ensemble de travaux de rénovation énergétique, appelé « bouquet travaux ».

Elle concerne les propriétaires occupants (de leur habitation principale) d’une maison individuelle de plus de 15 ans. Le dispositif s’applique aussi aux copropriétés fragiles. Pour en bénéficier, le revenu fiscal de référence à N-1 doit néanmoins être inférieur aux plafonds définis par l’Anah.

Travaux éligibles

Le « bouquet travaux » prend en charge des travaux permettant une meilleure isolation du logement (toitures, fenêtres, portes, murs, mais aussi changement du système de chauffage). Pour bénéficier de cette aide, l’ensemble du gros œuvre doit être réalisé en même temps.

Notez qu’au 1er janvier 2019, le recours à un professionnel disposant d’un agrément RGE (reconnu garant de l’environnement) devient obligatoire pour constituer un dossier « Sérénité ».

Est-ce possible d’effectuer certains travaux soi-même ?

Vous souhaitez bénéficier de l’aide Habiter Mieux « Sérénité » et réhabiliter vous-même une partie de votre habitation ? C’est possible grâce au dispositif d’ARA (Auto-réhabilitation accompagnée).

Ce dernier implique que vous soyez encadré par une entreprise spécialisée dans l’accompagnement. L’Anah peut participer au financement du dispositif à hauteur de 300 € HT par jour pour 40 jours maximum.

Montant de l’aide Habiter Mieux « Sérénité »

Le montant de l’aide varie entre 7 000 € et 10 000 € maximum en fonction des ressources et de la composition du foyer.

À cela peut s’ajouter une prime d’État de 10 % du montant total HT des travaux si la réhabilitation permet une économie d’énergie d’au moins 25 %. Le montant de celle-ci est toutefois limité à 1 600 € ou 2 000 € selon les ressources.



L’accompagnement personnalisé

Pour bénéficier de la subvention, vous devez faire appel à un opérateur-conseil. Il s’agit d’un partenaire professionnel formé pour vous accompagner tout au long du projet.

Il vous aide à monter votre plan de financement et étudie pour vous l’ensemble des aides et avantages fiscaux auxquels vous pouvez prétendre. Une fois le dossier constitué, le prestataire le transmettra directement au service instructeur de votre région pour étude définitive.

Sachez que l’Anah peut vous proposer sous certaines conditions, une aide forfaitaire de 560 € pour financer cet accompagnement.

Pour toute information, vous pouvez appeler le numéro national info service rénovation 0 808 800 700 (service gratuit + prix d’appel) ou votre service Anah local.

L’aide est-elle cumulable avec d’autres ?

L’aide « Sérénité » peut effectivement être cumulée avec la prime d’État de 10 %. Peuvent aussi s’ajouter un CITE (Crédit d’impôt transition énergétique), et l’Éco-PTZ (Éco-prêt à taux zéro) à condition de ne pas en avoir déjà bénéficié au cours des 5 dernières qui précèdent.

Vous pouvez également bénéficier d’une TVA réduite à 5,5 % sur l’installation, la pose, la dépose et la mise en décharge d’un certain nombre de produits liés aux travaux de performances énergétiques.

Pour compléter ces aides, il est possible de bénéficier de subventions locales émanant du Conseil régional, du Conseil départemental, de l’intercommunalité ou encore de la commune. Renseignez-vous auprès de votre service Anah local.

Enfin, sachez que vous pouvez aussi demander l’aide Habiter Mieux « Agilité » en complément. Néanmoins, le montant des subventions obtenues ces 5 dernières années ne doit pas excéder le plafond de 20 000 € HT.