Passées À venir

Obtenir le permis de chasse

Quelles sont les formalités à connaître pour obtenir un permis de chasse ? Revue de détail.
Sommaire

La France est l’un des pays d’Europe qui comptent le plus d’adeptes de la chasse. Pour cette raison, il a été indispensable d’établir des règles de sécurité permettant à tous de pratiquer ce loisir sereinement. La délivrance d’un permis obligatoire permet de garantir que le chasseur possède les connaissances théoriques et pratiques requises pour l’exercice de la discipline. Comment l’obtenir ? Combien coûte-t-il ? Explications.

Obtenir le permis de chasse




Utilité du permis de chasser

Le permis de chasser est obligatoire pour la pratique de la chasse. Il s’agit du seul document qui justifie de votre formation et de votre droit à chasser. Il vous permet de pratiquer la chasse dans toutes les zones autorisées du département (ou du pays).

Lorsque vous pratiquez cette activité, vous devez toujours avoir sur vous :

En cas de perte ou de détérioration du titre, il est possible d’en obtenir un duplicata.

Conditions à respecter pour passer le permis de chasse

Pour passer le permis de chasse, vous devez :

  • être âgé d’au moins 15 ans
  • et ne pas être sous le coup d’une interdiction de détention d’armes ou d’une autre condamnation incompatible avec la pratique de la chasse (privation de droits civiques, rébellion ou violence envers les agents de l’autorité publique)

La pratique de la chasse est également soumise à l’obtention d’un certificat médical.

Par ailleurs, si vous avez manifesté une opposition à la pratique de la chasse sur votre terrain, vous n’êtes pas autorisé à passer le permis de chasse.

Démarches à effectuer pour l’obtenir

Formation théorique et pratique

Avant toute inscription à l’examen, il est obligatoire de suivre, au minimum une séance de préparation à l’épreuve théorique et une séance de formation pratique.

Ces formations sont dispensées par les fédérations départementales de chasse. Pour en connaître le calendrier, il convient de les contacter.

Inscription à l’examen

L’examen du permis de chasser est organisé par l’ONCFS (Office national de la chasse et de la faune sauvage). Il comporte une seule épreuve composée d’exercices pratiques et de questions théoriques.

Pour vous inscrire, vous devez compléter le formulaire cerfa 13945 05 et le retourner à votre fédération départementale de chasse, accompagné des justificatifs demandés.

À réception de votre dossier complet, vous recevrez une convocation au moins 15 jours avant la date d’épreuves.

Déroulement de l’examen

Les épreuves pratiques

Les épreuves pratiques comportent 4 ateliers, elles sont notées sur 21 points.

Le 1er atelier, intitulé « Évolution sur un parcours de chasse simulée avec tir à blanc » a pour but d’évaluer votre aptitude à franchir une clôture ou un fossé avec votre arme, et cela en toute sécurité. Cette épreuve permet également d’évaluer la trajectoire de vos tirs. L’exercice est noté sur 7 points, dont 1 point de comportement général.

Le 2e atelier : « Rangement d’une arme de chasse dans un véhicule », évalue votre aptitude à stocker une arme dans un véhicule en toute sécurité. Cet atelier est noté sur 1 point.

L’épreuve de « tir réel avec un fusil à canon basculant ou semi-automatique » est le 3e atelier. Cette épreuve consiste à effectuer une série de tir sur 6 plateaux d’argiles. L’un de ces plateaux est de couleur rouge, il symbolise une espèce protégée, il est donc interdit de tirer sur ce disque sous peine d’élimination. L’exercice est noté sur 7 points, dont 1 point de comportement général.

Le 4e atelier, correspondant à l’épreuve de « tir à l’arme rayée sur sanglier courant ». Le test est noté sur 6 points, dont 1 point de comportement général. Il doit évaluer vos connaissances sur les différentes phases de l’organisation de la chasse en battue.

Pendant ces 4 ateliers, tout comportement dangereux est éliminatoire.

Les questions théoriques

Cette épreuve est notée sur 10 points. Elle se compose de 10 questions, notées chacune sur 1 point.

Ce test a pour but d’évaluer vos connaissances sur 4 thèmes :

  • la faune sauvage et ses habitats
  • les techniques et modes de chasse
  • la réglementation et les lois de la chasse et de la protection de la nature
  • les armes et munitions

Attention, une erreur commise sur une question relative à la sécurité est éliminatoire.

Validation de l’examen

Pour valider votre examen du permis de chasser, vous devez obtenir une note minimale de 25 points sur 31.

Si vous avez réussi l’examen, le permis vous est remis directement sur place par l’inspecteur. En cas d’impossibilité matérielle de vous remettre le permis, un certificat provisoire d’une validité de 2 mois vous est délivré. Vous recevrez dans ce délai votre permis par voie postale à votre domicile.