Passées À venir

Prêt étudiant garanti par l'État : Conditions d'octroi, montant et demande

De nombreux étudiants se tournent vers l’État pour financer leurs frais de scolarité. Qu’est-ce que le prêt étudiant garanti par l’État ? Quelles sont les conditions pour en bénéficier et quel est son montant ? Réponses.
Sommaire

Lancé en septembre 2008, le prêt étudiant garanti par l’État permet de financer ses études sans l’aide de ses parents et sans devoir fournir une preuve de revenus. Découvrez les caractéristiques de cet emprunt.

Prêt étudiant garanti par l’État : Conditions d’octroi, montant et demande


Définition et caractéristiques du prêt étudiant garanti par l’État

Ce prêt permet aux étudiants sans conditions de ressources et sans caution parentale ou d’un tiers d’emprunter une somme d’argent destinée à financer leurs études. Le prêt étudiant garanti par l’État est soumis aux règles applicables aux crédits à la consommation. L’emprunteur dispose ainsi d’un délai de rétractation de 14 jours.

Le crédit peut être remboursé de manière différée, c’est-à-dire une fois que l’étudiant a terminé sa scolarité et est entré dans la vie active. Un remboursement partiel pendant les études peut également être envisagé.

Le montant maximal du prêt s’établit à 15 000 euros. Sa durée varie selon la banque qui l’accorde, mais ne peut être inférieure à 2 ans ni supérieure à 10 ans.

Qui peut obtenir un prêt étudiant garanti par l’État ?

Pour obtenir un prêt étudiant garanti par l’État, il faut :

  • être âgé de moins de 28 ans à la date de souscription
  • être de nationalité française ou ressortissant de l’Union européenne
  • être inscrit dans un établissement en France dans l’objectif de préparer un concours ou un diplôme de l’enseignement supérieur

Démarches pour prétendre à un prêt étudiant garanti par l’État

L’étudiant doit faire une demande de prêt auprès d’une des banques partenaires du dispositif : Société Générale, Banque Populaire, Crédit Mutuel, CIC, Caisse d’Épargne.

L’État se porte garant auprès des banques partenaires à hauteur de 70 % hors intérêts, par le biais de BPI (Banque publique d’investissement) France.

Les établissements partenaires ont un pouvoir d’appréciation dans le choix final des bénéficiaires. Ils décident s’ils accordent le prêt et sous quelles conditions. Il n’est pas exigé que l’étudiant soit client pour contracter un prêt garanti par l’État. Toutefois, certaines banques limitent le nombre de crédits qu’elles octroient pendant l’année. Dès lors, il est conseillé de faire une demande le plus tôt possible.

Il faut noter que l’enveloppe concernant ce dispositif a été intégralement utilisée pour 2019. Actuellement, il n’est donc plus possible de le solliciter auprès des banques partenaires.