Passées À venir

Revenus non exceptionnels 2018 des salariés non imposables

En 2019, les salariés doivent déclarer leurs revenus exceptionnels et non exceptionnels perçus en 2018. Les revenus non exceptionnels ne seront cependant pas imposés. Explications.
Sommaire

Le prélèvement à la source pour l’impôt a débuté en janvier 2019. Pour éviter aux contribuables un double prélèvement, les revenus non exceptionnels de 2018 ne sont pas imposés. Au même titre que les retraités et les indépendants, les salariés sont tenus de déclarer l’ensemble de leurs revenus, qu’ils soient exceptionnels ou non. Faisons le point.

Revenus non exceptionnels 2018 des salariés non imposables


Revenus non exceptionnels du salarié

Il s’agit des revenus perçus chaque année. Parmi eux, les revenus fonciers, le salaire de base ainsi que les revenus accessoires qui y sont liés :

  • salaire de base
  • treizième mois
  • primes de performance habituelles dont le montant et les modalités de versement ne sont pas exceptionnels
  • prime de Noël
  • heures supplémentaires
  • 10 premiers jours de rachat du compte épargne temps (CET)

Ces revenus salariaux 2018 non exceptionnels ne sont pas imposés pour éviter un double prélèvement de l’impôt. Cependant, il est nécessaire de les déclarer.

Revenus salariaux exceptionnels

Ce sont ceux qui, par leur nature, ne sont pas renouvelés chaque année :

  • prime qui n’est pas liée au contrat de travail
  • prime supérieure à ce que prévoit le contrat de travail
  • rachat de jours de compte épargne temps au-delà du 10e jour
  • prime de mobilité
  • indemnité versée en raison d’un changement de lieu de travail
  • prime de départ à la retraite
  • prime de départ volontaire
  • régularisation de salaires dus au titre de l’année 2017 ou des années antérieures
  • fraction imposable d’une indemnité de rupture du contrat de travail
  • indemnité compensatrice de délai de préavis en cas de licenciement

Ces revenus exceptionnels sont imposables. Ils doivent donc être déclarés.

Déclarer ses revenus exceptionnels et non exceptionnels

Bien que les revenus non exceptionnels du salarié ne soient pas imposables, ils doivent être déclarés au même titre que les revenus exceptionnels.

Les contribuables doivent effectuer leur déclaration de revenus, depuis leur espace particulier, sur le site internet des impôts. Ceux qui ne disposent pas d’un accès à internet ou qui ne maîtrisent pas l’outil informatique ont néanmoins la possibilité d’effectuer une déclaration papier au moyen du formulaire 2042 avant le jeudi 16 mai 2019 à minuit.