Signaler un spam de messagerie électronique : les démarches

Spams dans votre boite email, démarchage commercial abusif, comment agir pour signaler et bloquer les spams et éventuelles tentatives d’escroqueries (scams, phishing) ?

Vous recevez constamment des spams sur votre ordinateur ou vous êtes la cible d’un démarchage commercial abusif. Le spam est un fléau numérique qui représente plus de 90 % du trafic email. Cette démarche vous explique les multiples formes que le spam de messagerie électronique (boite email) peut prendre et quelles sont les plateformes de signalement mises à votre disposition par les différents acteurs de la lutte contre le spam (autorités publiques, acteurs de l’économie numérique et professionnels d’internet) pour identifier et bloquer les spammeurs. Aujourd’hui, signaler un spam est devenu une démarche citoyenne, car c’est l’un des seuls moyens pour lutter contre cette nuisance moderne.

Signaler un spam de messagerie électronique : les démarches

Spam de messagerie électronique : les courriers indésirables

Selon l’article L.34-5 du code des postes et des communications électroniques, il est interdit d’envoyer des messages commerciaux à une personne physique sans l’accord préalable de cette dernière. Pourtant, votre boite email reçoit, chaque jour, des dizaines de spams.

Ces messages indésirables sont principalement des publicités non sollicitées envoyées massivement à des milliers de messageries électroniques en même temps.

Cependant, certains spams peuvent s’avérer être des tentatives d’escroqueries où le spammeur tentera de récupérer de l’argent par divers moyens ou vous incitera à ouvrir un fichier contenant un virus informatique. Il existe plusieurs formes de spam de messagerie.

Les spams standards

Il s’agit de simples emails publicitaires non sollicités. Généralement, la publicité concerne les services pornographiques, les médicaments (le plus fréquemment des produits de « dopage sexuel », de lutte contre le vieillissement ou encore de perte de poids), le crédit financier, les montres de contrefaçon...

Les « scams » (escroquerie en français)

Également appelés « Nigerian 419 », les « scams » sont des cyber-arnaques envoyées par email qui consistent à vous solliciter pour récupérer des millions d’euros en échange d’un pourcentage sur cette somme. Par exemple, un riche banquier allemand bloqué en Côte d’Ivoire ou encore l’héritier d’une fortune colossale en Inde a besoin de votre aide pour transférer son argent et le garder pendant un laps de temps défini. Pour vous remercier de votre aide si précieuse, l’expéditeur vous promet un pourcentage sur cette somme et si vous souhaitez récupérer votre récompense, vous devez donner vos coordonnées bancaires à cet illustre inconnu.

Ces emails proviennent généralement d’Afrique ou des pays en voie de développement.

Le phishing (hameçonnage en français)

Cette technique malveillante de fraude par courriel est la plus répandue sur internet.

Elle consiste à usurper l’identité d’un tiers de confiance (banques, opérateurs mobiles, administrations, fournisseurs d’accès internet, etc.) afin de récupérer vos renseignements personnels (ex. : identifiants de connexion, mots de passe ou numéros de cartes bancaires) pour détourner des fonds à votre insu.

Les techniques de phishing les plus couramment utilisées sont la perte de vos données personnelles à la suite d’une erreur en interne ou un changement de site, la mise à jour de vos informations bancaires ou vos identifiants de connexion, etc.

Comment signaler un spam de messagerie électronique ?

Si vous recevez un spam sur votre boite mail ou, si vous pensez que le message reçu est une tentative d’hameçonnage (phishing) ou une autre forme de cyber-escroquerie, ne répondez sous aucun prétexte et n’ouvrez surtout pas les pièces jointes (fichiers PDF, images, liens internet, etc.). Vous pouvez le signaler directement à la plateforme Signal-Spam.fr. Si vous souhaitez signaler un spam, vous pouvez vous inscrire gratuitement sur ce site web, puis installer un module anti-spams pour votre logiciel de messagerie (Outlook, Thunderbird ou Mail pour Mac) ou votre navigateur internet (Firefox, Chrome, Safari) et enfin, signalez le spam. Les modules anti-spams vous protègent également contre l’hameçonnage.

Les signalements réalisés par les internautes sur Signal-Spam.fr permettent d’identifier les spammeurs à l’échelle nationale et d’agir contre ces hackeurs. Grâce à ces alertes reçues, la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) mène des enquêtes et des contrôles sur place et peut éventuellement sanctionner les spammeurs.

Si vous êtes victime d’une cyber-escroquerie, vous pouvez le signaler sur la plateforme « PHAROS » (Plateforme d’harmonisation, d’analyse, de recoupement et d’orientation des signalements). Elle est disponible sur le site internet-signalement.gouv.fr. Votre signalement sera traité par un service de police judiciaire spécialisé tel que l’OCLCTIC (Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et la communication). L'ouverture d'une enquête pénale est envisageable, sous l’autorité du procureur de la République. Cette plateforme permet également de signaler les sites internet dont le contenu est illicite.

Si le site est hébergé à l’étranger, votre signalement est alors communiqué à Interpol qui se charge de l’orienter vers les services de police judiciaire spécialisés du pays concerné.

 




Les démarches connexes
Bloquer un numéro de téléphone
Bloquer un numéro de téléphone
Il existe des solutions pour se protéger des appels indésirables ou des démarchages commerciaux répétitifs. Quelles sont ces solutions ?