Passées À venir

Solliciter un Projet d'accueil individualisé (PAI) pour un élève qui nécessite des soins spécifiques au quotidien

À l’école ou au centre de loisirs, les enfants dont la santé nécessite une attention particulière peuvent bénéficier d’un Projet d’Accueil Individualisé. Qui peut demander un PAI ? Par qui et comment le PAI est-il mis en place ? Comment est assuré son suivi ? Mode d'emploi.
Sommaire

Si l’état de santé de votre enfant nécessite des soins ou des précautions spécifiques au quotidien (allergie, diabète, intolérance alimentaire, asthme, autre pathologie chronique, etc.), vous pouvez solliciter la mise en place d’un projet d’accueil individualisé (PAI) dans le cadre scolaire et périscolaire. À qui s’adresser ? Quelles sont les démarches à entreprendre ? Quels sont les acteurs concernés ? Décryptage.

Solliciter un Projet d’accueil individualisé (PAI) pour un élève qui nécessite des soins spécifiques au quotidien




Qu’est-ce que le Projet d’accueil individualisé ?

Le PAI permet au jeune atteint de troubles chroniques de la santé de poursuivre sa scolarité en milieu ordinaire (école, collège).

En effet, le dispositif prévoit une prise en charge médicale adaptée à sa situation. Il peut s'agir par exemple :

  • du régime alimentaire
  • des modalités d’administration d'un traitement médicamenteux
  • d'un protocole de soins d’urgence
  • d'aménagements horaires dans le cadre d’une prise en charge extérieure (kinésithérapie, orthophonie, etc.)
  • d'aménagements spécifiques lors des cours d’éducation physique et sportive (EPS) et des sorties scolaires

En cas d'absence prolongée ou d'hospitalisation, le PAI peut prévoir un SAPAD (service d’assistance pédagogique à domicile).

Qui peut demander un PAI ?

Le plus souvent, c’est la famille ou le représentant légal du jeune malade qui demande un PAI auprès du directeur de l’école ou du chef d’établissement. Lorsque la demande émane de ce dernier, l’accord des parents est obligatoire.

Par qui et comment le PAI est-il mis en place ?

Les besoins thérapeutiques de l’enfant sont précisés dans une ordonnance rédigée par le médecin traitant ou celui de secteur et sont transmis au médecin scolaire.

À partir de ces informations collectées, ce dernier propose un PAI qui est soumis à toutes les parties concernées par son application :

  • directeur
  • parents
  • enseignants
  • infirmière scolaire

Le médecin scolaire a pour mission d’expliquer les prescriptions et les gestes nécessaires à réaliser en cas d’urgence. Le document précise le rôle de chacun et tous sont tenus de le signer.

Les modalités de prise en charge et les divers aménagements sont rassemblés sur un document PAI unique. Afin de préserver le secret médical, aucun diagnostic n’y figure. En outre, la communauté éducative doit respecter le caractère confidentiel du dispositif.





Suivi du PAI

La durée d’un Projet d’accueil individualisé varie en fonction de l’évolution des besoins du jeune. Le dispositif peut être établi pour une année scolaire, modifié en cours d’année ou reconduit à la rentrée suivante.