Passées À venir

Mise en vente des tickets du Loto du patrimoine

À partir du lundi 31 août 2020, il est possible d’acheter des tickets à gratter pour le Loto du patrimoine. Proposée par la Française des Jeux, cette opération est portée par Stéphane Bern dans le but de sauvegarder plusieurs monuments en péril.
Sommaire

La 3ème édition du Loto du patrimoine est lancée avec la mise en circulation des tickets à gratter illiko Mission Patrimoine. Pour la somme de 15 euros, ils vous permettent de remporter des gains tout en participant à la défense du patrimoine. En effet, une partie du montant est utilisée pour la restauration et la valorisation de nombreux sites sélectionnés.

Mise en vente des tickets du Loto du patrimoine


Qu’est-ce que le Loto du patrimoine ?

Le Loto du patrimoine est le résultat d’une initiative de François de Mazières en 2017. Lors des Journées européennes du patrimoine, il avait organisé un loto dont les bénéfices ont contribué à préserver certains sites. En 2018, L’idée est poursuivie, sous l’impulsion du ministère de la Culture, avec la commercialisation de jeux de grattage et la création d’un premier tirage par la FDJ.

Les deux éditions, 2018 et 2019, ont été un franc succès et ont permis de récolter respectivement 24 et 22 millions d’euros destinés à la Fondation du patrimoine. Cette dernière est une organisation privée qui œuvre pour la protection d’un patrimoine de proximité. Elle est à l’origine de projets de grande envergure avec pour ambition de transmettre ces monuments reçus en héritage aux générations futures.

Le prix des tickets et les gains à la clé

Pour les férus de jeux de grattage, les tickets illiko Mission Patrimoine sont de retour le 31 août. Un jackpot s’élevant à 1,5 million d’euros est à la clé. Par ailleurs, sur les 15 euros du prix d’achat, 1,76 euro est reversé à la Fondation du patrimoine, contre 1,52 euro l’année passée. Trois versions sont proposées, qui comportent chacune cinq jeux de grattage. Un nouvel encart « Seconde chance » est ajouté et permet de remporter une expérience originale dans un site désigné par la Mission patrimoine. Seuls les tickets à gratter au prix de 3 euros n’ont pas été remis en circulation du fait d’un manque d’attractivité constaté lors de l’édition précédente.

Entre le 9 et le 19 septembre, cinq tirages seront également réalisés avec la possibilité de gagner à chaque reprise 2 millions d’euros minimum. Le tarif de la grille est fixé à 2,20 euros, dont 54 centimes à destination de la Fondation du patrimoine.

La liste des monuments concernés

En juin, 18 sites prioritaires ont été présentés dont le viaduc des Rochers Noirs, l’abbaye Sainte-Marie de Lagrasse ou encore le théâtre romain de Lillebonne. La liste des 101 autres sites retenus a été annoncée le lundi 31 août dans un lieu emblématique : les Murs à pêches de Montreuil. Un choix qui n’est pas anodin puisque les 34 hectares utilisés pour la culture des pêches dès le XVIe siècle sont menacés par l’urbanisation.

Afin de couvrir l’intégralité du territoire français, un site par département est pris en compte. La liste est composée de monuments variés : châteaux, églises, phares, ponts, et bien d’autres. Il s’agit principalement d’éléments de patrimoine méconnus et difficilement entretenus par les collectivités qui manquent de moyens. Pour candidater, il est nécessaire de déposer un dossier sur le site missionbern.fr. Après étude des demandes, la sélection des sites se base sur plusieurs critères : le projet de sauvegarde envisagé, l’urgence de la situation et l’intérêt patrimonial. Elle n’est pas aisée et fait donc intervenir plusieurs acteurs comme le ministère de la Culture et la Fondation du patrimoine.