Passées À venir

Demander une pension de réversion est désormais plus simple

Auparavant, demander une pension de réversion impliquait des démarches longues et fastidieuses. Depuis le 23 juillet, elles ont été simplifiées.
Sommaire

Il existe en France 4,4 millions de bénéficiaires d’une pension de réversion. Les démarches pour en faire la demande étaient jusqu’ici très complexes. Depuis le 23 juillet 2020, elles ont été considérablement simplifiées.

Demander une pension de réversion est désormais plus simple


Quelles étaient les démarches à suivre avant le 23 juillet ?

Avant le 23 juillet, demander à bénéficier d’une pension de réversion se transformait souvent en véritable parcours du combattant.

Réservée aux veufs et aux veuves d’un assuré décédé, la pension de réversion devait être demandée aux différentes caisses de retraite auxquelles la personne cotisait. Si la personne était déjà retraitée, cette démarche était relativement simple, mais devenait très laborieuse si la personne était décédée au cours de sa vie professionnelle. Il fallait alors déterminer le ou les régimes de retraite auxquels elle était affiliée et contacter les caisses de retraite une à une.

Par ailleurs, les conditions d’accès à la pension de réversion varient considérablement d’un régime à l’autre et il est très complexe d’intégrer toutes les données. Selon les régimes, il existe parfois des conditions de ressources, de non-remariage, d’âge, de nombres d’enfants ou encore de durée du mariage. Difficile donc de retenir les différents critères d’attribution.

Une demande unique en ligne

Depuis le 23 juillet 2020, un nouveau service a été mis en place sur info-retraite.fr. Il permet de faire en ligne une seule demande de pension de réversion, quel que soit le régime auquel était affiliée la personne décédée.

Pour faire sa demande de pension de réversion, il suffit désormais de créer son compte retraite personnalisé et de fournir les justificatifs demandés (la liste est identique à celle exigée avant le 23 juillet). Le futur bénéficiaire doit ainsi joindre à sa demande une copie de sa pièce d’identité, l’acte de naissance et de décès du conjoint ou de l’ex-conjoint, le livret de famille, ainsi que d’autres documents comme par exemple la fiche d’imposition, lorsque des conditions de revenu sont exigées par le régime de retraite en question.

La demande de pension de réversion est ensuite envoyée automatiquement à l’ensemble des caisses concernées.