Passées À venir

Annulation de vacances : comment obtenir un remboursement ?

Les imprévus sont rarement appréciés et ils peuvent mettre fin à un projet de vacances bien préparé. Comment obtenir un remboursement de votre séjour ou de votre billet ?
Sommaire

Avec la Covid-19, les annulations de vacances se sont multipliées. Il ne s’agit pourtant pas du seul imprévu qui peut vous empêcher de partir en vacances à la dernière minute. Sous certaines conditions, vous pouvez obtenir un remboursement. On vous explique tout.

Annulation de vacances : comment obtenir un remboursement ?



Peut-on se faire rembourser quand on annule soi-même un voyage ?

Que vous ayez préparé votre voyage des mois à l’avance ou quelques jours avant votre départ, vous pouvez faire face à des imprévus. Il existe deux types d’annulations de vacances :

  • l’annulation à votre initiative ;
  • l’annulation du loueur, de la compagnie aérienne…

Si vous souhaitez annuler vous-même vos vacances, une fois le délai de rétractation écoulé, vous avez peu de chance de bénéficier d’un remboursement, sauf si vous avez souscrit une assurance annulation prévoyant le remboursement ou que votre motif d’annulation répond à certains critères éligibles.

Dès que vous savez que vous allez devoir annuler vos vacances, faites-le. En effet, plus l’annulation se fait tôt, plus vous aurez la possibilité de vous faire rembourser. Si un remboursement est plus compliqué en annulation de dernières minutes, il existe toutefois des solutions, selon :

  • les modalités de réservation ;
  • les raisons de l’annulation (incident personnel, Covid-19…) ;
  • la souscription à une assurance…

Souscrire une assurance pour se faire rembourser en cas d’annulation de dernière minute

Si elle est payante et que l’on cherche généralement à ne pas la payer, l’assurance annulation (pour un billet de train ou d’avion notamment) est toutefois la solution la plus confortable. Elle vous permet d’obtenir un remboursement de vos vacances selon différents motifs d’annulation, comme :

  • une maladie grave ;
  • un décès ;
  • un licenciement économique ;
  • un accident…

Pour obtenir un remboursement, vous devez fournir un certificat médical ou un justificatif d’incapacité à voyager. Attention cependant, les clauses des contrats d’assurance sont variables. Il est important de se renseigner sur les conditions d'éligibilité au remboursement : les maladies graves concernées, les types d’accidents, etc.

Une assurance annulation est soumise à des clauses d’exclusion et des franchises. Ces modalités varient entre les contrats d’assurance.

Bon à savoir : pensez également à contacter votre banque. Si vous avez payé vos vacances (logement, avion ou autre) avec votre carte bancaire, vous pourrez peut-être bénéficier de l’assurance annulation de celle-ci.

L’annulation de dernière minute lorsque vous avez la Covid-19

Depuis 2 ans, la pandémie est une raison d’annulation de vacances qui se multiplie. Toutefois, les mesures gouvernementales facilitent l’annulation et le remboursement des vacances dans un tel cas. En effet, c’est au bailleur d’annuler la location puisqu’il ne peut pas recevoir du public testé positif à la Covid-19. Notez bien que ce n’est pas à vous de vous occuper de l’annulation. Vous devez prévenir le bailleur et lui demander d’annuler lui-même. Il doit ensuite vous rembourser l’acompte versé. Pour s’assurer de votre bonne foi, vous devrez lui présenter un test PCR positif.




Comment obtenir un remboursement pour des vacances réservées en agence ?

En passant par une agence, il est généralement plus simple de se faire rembourser en cas d’annulation. Cependant, vous devez impérativement pouvoir justifier votre incapacité à partir en vacances et prévenir au plus tôt. Dans certaines agences, si vous annulez deux ou trois mois à l’avance, seulement 10 % du prix du séjour ne vous sera pas remboursé.

L’avantage d’une agence : vous n’avez qu’un seul interlocuteur. Privilégiez les échanges par lettre recommandée avec avis de réception. Sachez qu’un courriel avec accusé de réception a également la même valeur légale.

Si vous ne pouvez pas vous faire rembourser votre voyage :

  • vous pourrez peut-être bénéficier d’un avoir auprès de l’agence ;
  • trouver un proche pouvant partir à votre place en vacances.

Dans le cas où vous décidez de proposer votre billet d’avion à un ami, vous devez prévenir votre agence de voyages 7 jours à l’avance par lettre recommandée avec accusé de réception. S’il s’agit d’une croisière, le délai passe à 15 jours.

Obtenir un remboursement lorsqu’un vol est annulé par une compagnie aérienne

Quand une compagnie aérienne annule un vol, elle vous propose automatiquement le remboursement intégral du billet ou un avoir. En acceptant l’avoir, vous risquez de ne pas avoir le temps de l’utiliser (délai de l’avoir, fermeture de la compagnie aérienne, etc.). De plus, si le billet que vous trouvez pour faire le même voyage est plus cher, vous devrez payer la différence.

Selon la réglementation européenne, lorsqu’une compagnie aérienne annule un vol, elle a pour obligation :

  • de vous rembourser intégralement votre billet dans un délai de 7 jours ;
  • ou de vous acheminer jusqu’à votre destination dans des conditions similaires.

Sachez qu’un vol qui a plus de 3 heures de retard est considéré comme un vol annulé. Dans certaines conditions, la compagnie aérienne devra même vous verser une indemnisation forfaitaire.

Les aides financières pour partir en vacances

Suite à l’impact de la crise sanitaire sur le tourisme, certains départements ont mis en place des mesures incitatives au travers de chèques-cadeaux ou de remboursement partiel de votre logement de vacances. En 2021, notamment, des initiatives départementales ont été prises dans les Ardennes, dans la Somme, dans les Landes et dans la Drôme. Un remboursement compris entre 80 et 150 € permettait de prendre en charge une partie de l'hébergement touristique sous conditions de deux nuitées consécutives.

Différentes régions comme la Nouvelle-Aquitaine ont également mis en place des dispositifs d’aides aux vacances, au travers du « Chèques Solidarité Tourisme », notamment.