Passées À venir

Crédit d'impôt : Comment modifier ou supprimer l'avance de 60 % ?

Quiconque emploie une aide à domicile ou verse des dons aux associations, peut bénéficier d’un crédit d’impôt. Une avance de 60 % est effectuée chaque année. Pour éviter d’avoir à rembourser cette somme en cas de baisse des dépenses, il est conseillé d’effectuer une modulation sur le site internet des impôts.
Sommaire

Chaque année, de nombreux Français bénéficient d’un crédit d’impôt en employant une aide à domicile, ou en faisant des dons récurrents à une association, etc. Avec le prélèvement à la source, cet avantage fiscal est d’office reconduit d’une année à l’autre. Si les dons ont baissé ou que les services de l’aide à domicile ne sont plus d’actualité, le contribuable peut demander une modification de son avance de 60 % de façon à ne pas avoir à la rembourser par la suite. Voici comment procéder.

Crédit d’impôt : Comment modifier ou supprimer l’avance de 60 % ?


De quel genre de crédit ou réduction d’impôt est-il question ?

Cette avance de 60 % ne concerne que les réductions et crédits d’impôt récurrents pour l’administration fiscale.

Ces avantages peuvent être obtenus dans le cadre de l’embauche :

  • d’une aide-ménagère
  • d’une garde d’enfant de moins de 6 ans
  • de tout autre intervenant à domicile ouvrant droit à un crédit d’impôt

Les dons aux associations ou aux œuvres charitables, etc. sont également concernés.

Que faire en cas de baisse des dépenses ?

Toute personne bénéficiant d’un crédit d’impôt dans le cadre des exemples cités ci-dessus et dont la situation a changé peut moduler ou refuser l’avance de 60 %.

Attention, pour l’avance qui sera versée en janvier 2020, les contribuables concernés ont jusqu’au 5 décembre 2019 pour effectuer la modification et ainsi éviter d’avoir à la rembourser ultérieurement.

Comment faire pour procéder au changement de situation ?

Pour ce faire, il convient de se rendre sur le site internet des impôts et de se connecter à son espace particulier à l’aide de son numéro fiscal et de son mot de passe.

Dans la rubrique « Gérer mon prélèvement à la source », il suffit alors de cliquer sur « Gérer vos avances de réductions et crédits d’impôts ».

C’est à partir de cette page que le contribuable peut alors :

  • refuser l’avance de 60 % qui sera versée en janvier si sa situation a changé
  • diminuer son montant en estimant le nouveau total de l’avantage fiscal grâce au simulateur prévu à cet effet

Si sa situation reste inchangée, il n’a aucune démarche à effectuer. Son avance lui sera versée en janvier.