Passées À venir

Demander un visa touristique pour voyager à l'étranger

Obtenir un visa pour un court séjour à l'étranger : découvrez les démarches à effectuer par pays pour procéder à une demande de visa touristique en ligne (e-Visa), les délais de traitement et le coût des visas

Vous souhaitez partir en vacances à l’étranger ? Il est alors capital de connaître les papiers administratifs à détenir avant votre départ et les démarches à effectuer pour préparer concrètement votre voyage. Informez-vous ici sur les demandes de visa touristique et les e-visa de voyage.

Demander un visa touristique pour voyager à l'étranger



Qui doit faire une demande de visa touristique ?

Tout Français souhaitant voyager pour le tourisme dans un pays hors de l’Union européenne. On parle de voyage touristique lorsque que le séjour dure 90 jours maximum.

Pour quelle destination doit-on demander un visa ?

Toute personne de nationalité française peut voyager librement dans l'ensemble des Etats membres de l’Union européenne (Royaume-Uni inclus) et de l’Espace Schengen, en possession de sa carte d’identité ou d’un passeport en cours de validité. Il n'y a pas besoin d'obtenir un visa touristique avant le départ.

En revanche, concernant les destinations à l'étranger hors de l'Europe, il est nécessaire de posséder un visa touristique pour pouvoir voyager.

Quand faire une demande de visa ?

Le délai d’obtention d’un visa touristique varie en fonction du pays de destination et de l’affluence au sein de l’ambassade. Par exemple, pour un visa chinois, comptez 5 jours ouvrables. Pour la Russie, comptez en moyenne 5 à 10 jours. D’autres pays peuvent prendre plusieurs semaines à traiter votre demande. Renseignez-vous dès que possible auprès de votre ambassade, notamment sur les délais de validité du visa, afin d’en faire la demande au bon moment.

Les procédures d’urgence pour obtenir un visa en 24 heures ou 72 heures existent pour la plupart des pays, mais ne sont pas forcément disponibles à toutes les périodes. Ces visas se délivrent sous présentation de justificatifs d’urgence (raisons professionnelles, urgences familiales).



Où se renseigner ?

Dans tous les cas, contactez systématiquement l’ambassade ou le consulat du pays visé. Vous pouvez également consulter la rubrique conseil aux voyageurs sur le site du gouvernement diplomatie.gouv.fr.

Sachez que vous pouvez adhérer au dispositif Ariane qui enregistre vos données biométriques de façon sécurisée et permet de vous signaler auprès du ministère des affaires étrangères et du développement international. Vous recevrez des alertes et des conseils de sécurité par mail en cas de besoin, vous serez également contacté en cas de crise dans le pays où vous vous situez. Le service pourra également entrer en contact avec une personne que vous aurez désigné en cas de problème.

Les e-visas (USA, Australie, Canada et Québec, Inde et Viêtnam)

Certains pays n’imposent pas systématiquement une demande de visa touristique. Ils utilisent un système de demande d’autorisation de voyage en ligne. Ces systèmes sont disponibles sur internet, payants, et valables plusieurs années. Les pays d'accueil se réservent toujours le droit de vous refuser l’accès au territoire lors des contrôles d’arrivée. Ces visas délivrés en ligne ne sont que touristiques, vous ne pouvez pas travailler ni étudier avec ces visas électroniques.

Les Etats-Unis

Le VWP (Visa Weiver Program) permet de demander un ESTA en ligne (Electronic System for Travel Authorization). La demande s'effectue au minimum 72 heures avant le départ . Les billets d’avion doivent être achetés au moment de la demande. L’ESTA est valable 2 ans et doit être mis à jour en cas de changement de situation. Sachez que vous ne pouvez pas bénéficier du VWP si vous avez été en Iran, Irak, Syrie et Soudan depuis mars 2011, sauf pour raison exceptionnelle type humanitaire. Le prix d'une demande ESTA s’élève à 14 $.

L’Australie

L’ambassade d’Australie de Paris ne traite plus les demandes de visa. Pour cela, vous devez prendre contact avec l’ambassade d’Australie de Madrid. Vous pouvez faire une demande de visa eVisitor sur le site des douanes australiennes. Le visa est délivré par e-mail. Enfin, vous devez voyager avec votre passeport dont la date de validité doit aller au delà de 6 mois par rapport à la date de votre retour.

Canada et Québec

Une AVE (Autorisation de Voyage Électronique) est nécessaire, même pour un simple transit. Le visa touristique n’est plus en vigueur. Cependant, les contrôles aux frontières sont plus sévères, respectez bien les conditions de voyage. L’AVE est valable pendant 5 ans pour un voyage n’excédant pas les 6 mois . L’AVE coûte 7 $ canadiens. Vous devez disposer des billets retour et de ressources suffisantes le temps du séjour.

L’Inde

L’e-Tourist Visa indien se demande en ligne et l’apposition du visa se fait à l’arrivée. Vous pouvez faire la demande 120 jours avant le départ. Le visa est valable 60 jours. Vous pouvez également faire une demande pour une double entrée sur le territoire. Possibilité de rentrer deux fois dans le pays sur la période de validité du visa qui passe à 120 jours. La demande et le paiement des frais de dossier sont à effectuer en ligne. Vous devrez également justifier de ressources suffisantes pour le séjour, de votre billet de retour. Enfin, votre passeport doit disposer d’au moins 2 pages blanches pour l’apposition des autorisations et doit être valide pendant encore 6 mois au moment de la demande.

Viêtnam

Le Viêtnam développe petit à petit son service e-Visa pour des séjours de 30 jours maximum. Pour un séjour de moins de 15 jours, aucun visa n’est demandé, seul le billet de retour est requis. Vous pouvez faire une demande de visa touristique en ligne sur le site web du gouvernement vietnamien. Cette demande coûte 25 €. Le visa est à récupérer à l’arrivée sur le territoire.

Les demandes de visa par papier (Chine, Japon, Thaïlande, Afrique du Sud, Brésil, Mexique, Russie, Mongolie et les îles)

Toutes les demandes par papier sont à effectuer auprès des ambassades ou consulats étrangers en France. Bien que la démarche puisse être assez rapide, nous vous conseillons de vous renseigner auprès de ces services au moins 4 mois avant votre départ. Une demande doit être effectuée pour chaque individu (sauf cas exceptionnel), même si vos enfants sont sur le même passeport que vous. La plupart des pays se réservent le droit de vous refuser l’entrée sur le territoire même si vous êtes parfaitement en règle au niveau de vos titres de séjour. Contactez l’ambassade ou le consulat du pays pour recevoir un dossier de demande à compléter et ajoutez les pièces justificatives demandées.

Chine

Vous pouvez séjourner 30 jours maximum avec un visa touristique. Pour un transit de 72 heures maximum, le visa n’est pas obligatoire. Il faudra montrer le billet du pays de destination pour justifier le transit. Une prise d’empreintes digitales peut être effectuée pour les voyageurs entre 14 et 70 ans, en fonction des aéroports.

Si vous disposez de devises étrangères supérieures à 5 000 $, vous devez les déclarer aux douanes à l’arrivée. Si vous disposez de devises étrangères entre 5 000 $ et 10 000 $, vous devrez également demander un permis de port auprès d’une banque. Si elles sont supérieures à 10 000 $, en plus de la déclaration et du permis, vous devrez le faire vérifier par le bureau des contrôles dont dépend la banque. Puis, une vérification supplémentaire sera effectuée par les douanes au retour.

Japon

Un visa n’est nécessaire que pour un séjour de plus de 3 mois. Votre passeport doit être valide pendant toute la durée du séjour. A votre arrivée, les services de contrôle enregistreront vos informations biométriques (prise d’empreintes digitales et photographie de face).

Thaïlande

Pas de visa exigé pour un séjour de moins de 30 jours. Votre passeport doit être valide pour toute la durée du séjour, soit plus de 6 mois. La durée de votre séjour peut facilement être réduite par les autorités locales . Votre passeport doit être en bon état. Une page déchirée ou tout autre anomalie entraîne un refus d’entrée systématique par la police de l’immigration. Les services de contrôle peuvent vous demander de justifier de certaines ressources, un minimum de 20 000 THB (bath, monnaie thaïlandaise) soit environ 520 €.

Afrique du Sud

Pour un séjour de moins de 90 jours, le visa n’est pas nécessaire. Un permis de séjour vous est délivré à l’entrée de la frontière. Le passeport doit être valide encore 30 jours après la date de retour et doit contenir au moins 2 pages blanches . Un contrôle thermique et un questionnaire de santé peuvent vous être imposé à l’arrivée.

Brésil

Pour tout voyage de moins de 90 jours le visa n’est plus de rigueur. Vous devrez présenter votre billet de retour. Votre passeport doit être valide sur toute la durée du séjour. Pour les personnes originaires de la Guyane française, Bolivie, Colombie, Equateur, Pérou et Vénézuela, vous devrez présenter un certificat de vaccination contre la fièvre jaune. Le vaccin est conseillé pour toute personne se rendant au Brésil, mais aucun justificatif ne vous sera demandé.

Mexique

Le visa n’est pas nécessaire pour un séjour de moins de 180 jours. Cependant, vous aurez besoin d’un passeport valide couvrant toute la durée du séjour, des billets aller-retour , de ressources suffisantes pour tout le séjour, et, d’une adresse d’hébergement .

À votre arrivée sur le territoire, vous remplirez le formulaire migratoire multiple "FMM". Vous devez le conserver constamment sur vous tout au long du séjour avec votre passeport. Ce formulaire sera à remettre aux services d’immigration à la fin de votre séjour. Aucune activité professionnelle n’est acceptée, qu'elle soit rémunérée ou bénévole.

Russie

Pour un simple transit, vous devrez demander un visa de transit (à double entrée si transit à l’aller et au retour) auprès des ambassades ou consulats.

Afin d’obtenir un visa touristique pour un séjour de moins de 3 mois auprès du consulat ou de l’ambassade, vous devrez présenter une invitation d’un répondant russe ( particulier, institution, agent de tourisme, hôtel). Il devra être joignable tout au long du séjour. À votre arrivée, vous remplirez un formulaire d’immigration. L’invitant dispose de 7 jours pour déposer une notification d’arrivée du visiteur auprès du service fédérale de l’immigration. Un coupon détachable portant le tampon de ce service sera alors remis au voyageur qui devra le conserver dans son passeport tout au long du séjour.

Beaucoup de règles particulières sont appliquées en Russie. Nous vous conseillons de bien vous renseigner auprès de l’ambassade ou du consulat (formalités des douanes, coutumes locales). Les tests HIV1 et HIV2 ne sont plus obligatoires pour le visa touristique, mais sont toujours en vigueur pour les voyages de plus de 3 mois. Veillez à ce que votre passeport et visa soit toujours valide au moment du départ.

Mongolie

L’exemption de visa pour les séjours de moins de 30 jours est supprimée depuis le 1er janvier 2015. L’obtention de visa pour la Russie ou la Chine n’est plus possible en Mongolie. Les visas doivent être demandés depuis la France avant le départ. Un enregistrement auprès du service central des douanes de Oulan-Bator doit être effectué avant de passer la frontière.

Vous pouvez solliciter l’aide d’un agent de voyage ou d’un correspondant sur place. Votre enregistrement comprendra les dates de séjours, les points d’entrée et de sortie du territoire, le nombre de passagers et les caractéristiques du véhicule utilisé le cas échéant.

Les îles

Dans quelques pays et de nombreuses îles, le visa n’est pas à obtenir en avance. Vous devez simplement vous présenter aux services d’immigration à l’arrivée muni d’un passeport valide pour tout le séjour et des billets retour.

Le visa vous sera délivré sur place. Notez que tous les pays se réservent le droit de vous refuser l’entrée sur le territoire pour différentes raisons, alors même que vos papiers d’immigration soit en règle.