Passées À venir

Prise en compte des périodes de stage pour la retraite : les démarches à effectuer

Stage en entreprise : informez-vous dans cette démarche sur les périodes automatiquement prises en compte pour le calcul de la retraite et celles pour lesquelles il faut demander une validation auprès de la caisse de retraite
Sommaire

Dans le cadre de leurs études, bon nombre d'étudiants doivent effectuer des stages en entreprise. Contrairement aux emplois étudiants qui ouvrent automatiquement des droits à la retraite, les périodes de stage ne vous permettent pas toujours de valider des trimestres. Dans certains cas, il vous faudra procéder à un « rachat » de trimestres. Faisons le point dans cette démarche.

Prise en compte des périodes de stage pour la retraite : les démarches à effectuer



Les périodes de stages prises en compte pour le calcul de la retraite

Pour qu'une période de stage puisse être prise en compte dans le calcul de la retraite, le stagiaire doit avoir perçu une gratification de stage.

Le stagiaire perçoit une gratification minimum

Un stagiaire qui effectue plus de deux mois de stage doit obligatoirement percevoir une gratification de stage. En 2017, cette indemnité ne peut être inférieure à 3,60 € de l'heure, soit 15 % du plafond horaire de la Sécurité Sociale. Il s'agit du minimum légal.

Lorsque le montant de votre gratification est égal à ce minimum, vous n'ouvrez pas de droit pour la retraite. En effet, ni vous ni votre entreprise d'accueil ne payez de cotisations.
Si vous souhaitez que ces périodes de stage soient prises en compte pour le calcul de votre retraite, vous devrez demander leur validation auprès des services de retraite.

Le stagiaire perçoit plus de la gratification minimale

Un stagiaire percevant plus du minimum légal ouvrira, quant à lui, des droits à la retraite. Celui-ci paiera effectivement des cotisations sur la tranche correspondant à la différence entre la gratification perçue et le minimum légal.
Ainsi, ses périodes de stage seront automatiquement validées et prises en compte pour le calcul de sa retraite.

La demande de validation des périodes de stage pour la retraite

Les personnes ayant effectué un stage rémunéré au minimum légal, peuvent s'ils le souhaitent, demander la validation de leurs périodes de stage. Ils ne pourront cependant pas obtenir plus de deux trimestres.
Notez que cette procédure n'est possible que pour les stages effectués après le 15 mars 2015.

Les formalités de demande

Vous disposez d'un délai de deux ans à compter de la date de la fin de votre stage pour en faire la demande. Celle-ci doit être faite auprès des services de retraite de votre lieu de résidence. Vous devrez pour cela leur fournir un justificatif d'identité, une copie de votre convention de stage et de votre attestation de stage puis tout autre document permettant d'étudier vos droits.

Le paiement d'une cotisation

Pour que vos périodes de stage soient prises en compte dans le calcul de votre retraite, vous devrez verser à l'assurance retraite, une cotisation correspondant à 12 % du plafond mensuel de la Sécurité Sociale, soit 392 € en 2017. Cette cotisation vous permet de valider un trimestre. Si vous souhaitez acquérir un deuxième trimestre, vous devrez vous acquittez d'une autre cotisation du même montant.

Les modalités de paiement de la cotisation

La cotisation pourra être réglée en une seule ou plusieurs fois. Dans le cas où vous optez pour un paiement en plusieurs fois, le versement devra avoir lieu tous les mois et le montant mensuel devra être identique. Vous pouvez étaler votre paiement sur une ou deux années.