Passées À venir

Rachat de trimestre retraite : bénéficiaires, options et coût en 2019

Le système de rachat de trimestres permet aux personnes qui n'ont pas assez cotisé pour prétendre à une retraite à taux plein d'en racheter. Qui peut racheter des trimestres ? Selon quelle option ? Quel est le barème applicable en 2019 ?
Sommaire

Le rachat de trimestres de cotisation pour bénéficier d’une retraite à taux plein est possible. La Cnav (Caisse nationale d’assurance vieillesse) a publié dans une circulaire du 18 janvier 2019 le barème applicable pour les demandes déposées en 2019.

Rachat de trimestre retraite : bénéficiaires, options et coût en 2019


Rachat de trimestres : personnes concernées

Pour bénéficier d’une pension de retraite de base à taux plein, les assurés doivent avoir cotisé un certain nombre de trimestres qui est déterminé selon leur année de naissance.

Les personnes âgées de 20 à 67 ans ont la possibilité de racheter des trimestres au titre des années au cours desquelles elles suivaient des études supérieures ou des années de travail incomplètes, c’est-à-dire durant lesquelles elles ont cotisé moins de quatre trimestres.

Au total, les assurés ont la possibilité de racheter jusqu’à 12 trimestres au maximum.

Options de rachat de trimestres

Il est possible de procéder à un rachat de trimestres de deux manières.

La première, dite au titre du taux seul. Cette façon permet de diminuer voire de supprimer la décote, un coefficient déterminé selon le nombre de trimestres manquants pour profiter d’une retraite à taux plein.

La deuxième manière, plus coûteuse, au titre du taux et de la durée d’assurance prise en compte pour calculer le montant de la retraite.

Coût du rachat d’un trimestre

Variables prises en compte

Le prix du rachat de trimestres dépend de plusieurs variables : l’âge de l’assuré, l’option de rachat qu’il a choisi et la moyenne des revenus qu’il a perçus au cours des 3 années précédant la demande.

Concernant les revenus, trois tranches sont définies. Celles-ci sont déterminées selon le montant du PASS (Plafond annuel de la sécurité sociale) en vigueur au 1er janvier de l’année au cours de laquelle l’assuré effectue sa demande. En 2019, ce plafond est fixé à 40 524 €. Ainsi, pour les demandes de rachat déposées cette année, les tranches de revenus sont les suivantes :

  • inférieurs à 30 393 €
  • compris entre 30 393 € et 40 524 €
  • supérieurs à 40 524 €

Barème applicable en 2019

Le barème applicable pour les demandes de rachats de trimestres déposées en 2019 a été publié par la Cnav en janvier.

Pour la tranche de revenus compris entre 30 393 € et 40 524 €, il est nécessaire de multiplier le montant annuel des salaires de l’assuré par le taux indiqué dans la case correspondante pour connaitre le coût d’un trimestre. Par exemple, pour une personne âgée de 54 ans qui a un revenu annuel de 34 000 €, le coût du rachat d’un trimestre au titre du taux seul est de 3 573,40 € (34 000 € x 10,51 %) et de 5 293,80 € (34 000 € x 15,57 %) au titre du taux et de la durée d’assurance.

Pour information, la somme versée pour racheter des trimestres de retraite est déductible du revenu imposable.

Sachez que vous pouvez évaluer le coût de rachat d’un trimestre pour la retraite en utilisant le simulateur mis à disposition sur Service-Public.fr, le site officiel de l’administration française.