Passées À venir

Revenus non exceptionnels 2018 des retraités non imposables

Les retraités doivent déclarer en 2019, les revenus exceptionnels ou non exceptionnels perçus en 2018. Mais, les revenus non exceptionnels sont définitivement exonérés d’impôt. Faisons le point.
Sommaire

Depuis le 1er janvier 2019, le prélèvement à la source est entré en vigueur, et les contribuables sont imposés sur les revenus de l’année en cours. Tout comme les salariés et les travailleurs indépendants, les retraités doivent déclarer les revenus exceptionnels ou non exceptionnels qu’ils ont perçus en 2018. Seuls les revenus exceptionnels sont imposés.

Revenus non exceptionnels 2018 des retraités non imposables


Revenus non exceptionnels d’un retraité

Ce sont ceux qui sont susceptibles d’être versés chaque année. Il s’agit principalement des retraites, des pensions ou encore des revenus fonciers.

Les revenus de retraite non exceptionnels ne sont pas imposés. L’impôt sur ces revenus est définitivement effacé grâce au CIMR (Crédit d’impôt modernisation du recouvrement) qui opère la transition avec le prélèvement à la source. Cependant, il faut tout de même les déclarer.

Rappelons que certaines prestations versées aux personnes âgées sont également exonérées d’impôt :

  • allocation mère de famille (pour les personnes qui continuent de la percevoir)
  • allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA)
  • allocation supplémentaire d’invalidité (ASI)
  • allocation personnalisée d’autonomie (APA)

Revenus de retraite exceptionnels

Il s’agit des revenus qui, par leur nature, ne sont pas renouvelés chaque année. Ce sont, entre autres, les éléments de rémunération suivants :

  • pension de retraite versée en capital
  • indemnité de départ en retraite (cette indemnité doit être déclarée comme salaire)
  • régularisation de pension de retraite versée au titre de l’année 2017 ou des années antérieures

Contrairement aux revenus non exceptionnels, ces revenus exceptionnels sont imposables. Le retraité doit les déclarer sur sa déclaration d’impôt.

Quels revenus déclarer ?

Le retraité doit donc déclarer aux impôts l’ensemble de ses revenus, qu’ils soient exceptionnels ou non exceptionnels :

  • sommes versées par les régimes de base, complémentaires, spéciaux et par l’État
  • prestations de retraite versées sous forme de capital
  • rentes viagères à titre gratuit obtenues à la suite d’une donation ou d’un testament
  • avantages versés en plus de la pension comme les majorations pour charges de famille, les bonifications pour campagne de guerre ou les allocations supplémentaires versées par les régimes de retraite
  • autres formes de revenus telles que les allocations versées à certains anciens combattants, l’allocation veuvage, les rentes viagères versées dans le cadre d’un plan d’épargne retraite populaire

Tous les contribuables sont tenus de déclarer leurs revenus sur le site internet des impôts. Toutefois, des exceptions sont prévues notamment pour les personnes âgées ou celles qui ne maîtrisent pas l’informatique. Ces dernières doivent compléter le formulaire 2042 et le transmettre au service des impôts au plus tard le jeudi 16 mai 2019 à minuit.