Passées À venir

Don du sang : journée mondiale le 14 juin au Viêt Nam

Qu’est-ce que la Journée mondiale des donneurs de sang ? Quels sont ses messages et ses objectifs 2017-2018 ?

Plus de 112 millions de dons de sang ont lieu chaque année dans le monde. Sachez qu'une journée mondiale, organisée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), célèbre les dons et les donneurs de sang chaque année depuis 2004. Cette journée existe également pour encourager les non-donneurs à se lancer. En 2017, le pays qui accueille la Journée mondiale des donneurs de sang est le Viêt Nam. L’événement se déroulera dans la capitale, la ville d'Hanoï, le 14 juin. Cette année, l’attention est portée sur le don du sang dans les situations d’urgence. C'est l'objet de notre actualité.

Don du sang : journée mondiale le 14 juin au Viêt Nam



Le slogan 2017 de la Journée mondiale du don du sang

La formule retenue qui accompagne le thème de cette année, le don de sang dans les situations d’urgence, est inspirée de la réaction instinctive des personnes face aux situations d’urgence et de crise. Celle-ci consiste à demander aux personnes dans le besoin « que puis-je faire pour vous aider ? ». L’Organisation mondiale de la santé a par conséquent choisi le slogan suivant : « Que pouvez-vous faire ? Donnez du sang, donnez maintenant , donnez souvent ». L’OMS insiste sur l’aide vitale que chaque personne peut donner dans les situations de crise et d’urgence en donnant son sang.

N’attendez pas la catastrophe car personne ne sait quand elle surviendra réellement. Une chose est certaine, il y aura des blessés et des victimes, il y aura donc toujours besoin de donneurs de sang. L’organisation appuie sur le fait qu’il est capital de donner son sang tout au long de l’année pour s’assurer d’avoir à disposition des quantités de sang prêtes à être déployées au moment où une situation de crise explose. Consultez notre démarche « Donner son sang : comment procéder pour faire un don ? ».

Les objectifs 2017 de la Journée mondiale des donneurs de sang

Anticiper les besoins en sang en encourageant les dons, pour faire face efficacement au moment où des situations d’urgence et de crise éclatent. Pour cela, l’OMS souhaite sensibiliser fortement le grand public sur le fait que donner son sang dans des moments d’urgence ne suffit pas. Le donner plusieurs fois au cours de l’année permettra d’être prêt au moment où « la maison brûlera » et d’atteindre l’autonomie de subsistance pour chaque pays.

Collaborer et faire participer l’Etat à la mise en place de programmes puissants et efficaces de dons de sang. Le but est d’être opérationnel aussitôt qu’une urgence survient en ayant du sang disponible.

Protéger et garantir le principe selon lequel le don de sang est un acte médical altruiste volontaire sécurisé et non-rémunéré.

Puis, il est essentiel d’être reconnaissant pour les dons effectués. Pour cela, l’OMS souhaite manifester sa gratitude aux donneurs en les remerciant chaleureusement pour leur don.

Enfin, les programmes de transfusion sanguine doivent être durables. Pour cela, il est nécessaire d'encourager les jeunes à donner leur sang et de les informer sur le fait que ce simple geste sauve des millions de vie.