Faire un don d'ovocytes

Le don d'ovocytes, comme tout autre don d'un élément du corps humain, est une pratique fortement encadrée. Une femme qui souhaiterait faire don de ces ovules doit respecter certains critères. Par ailleurs la démarche de don se déroule en plusieurs étapes bien distinctes.


L'infertilité est un mal qui touche de plus en plus de couples. Ceux qui rencontrent des difficultés pour concevoir un enfant peuvent recourir à une assistance médicale à la procréation (ou procréation médicale assistée). Toutefois, cette assistance nécessite de faire appel à des donneurs de gamètes. Dans cette démarche, nous vous informons sur les conditions que doit remplir une femme qui souhaite faire don de ses ovocytes (ou ovules) ainsi que sur le déroulement de la démarche

Faire un don d'ovocytes

Bénéficiaire d'un don d'ovules 

Les ovocytes sont des cellules reproductrices féminines produites par les ovaires. À partir de la puberté et à chaque cycle, une dizaine d'entre eux se développent et l'un d'eux mûrira suffisamment pour libérer un ovule. On parle ici d'ovulation. L'ovocyte, devenu ovule pourra alors être fécondé par un spermatozoïde. 

Les femmes qui ne produisent pas naturellement d'ovocytes peuvent bénéficier d'un don de gamètes. Il en est de même pour celles qui possèdent des ovocytes comportant des anomalies ou celles qui ont subi un lourd traitement. Le risque de transmission d'une maladie génétique grave peut également permettre à un couple de recevoir un don d'ovules. 

Conditions à respecter pour être donneur d'ovules

Toute personne âgée de 18 à 36 ans révolus peut faire don de ces ovocytes.
Le donneur doit toutefois être en bonne santé. Son état de santé sera évalué avant tout prélèvement. 

Conditions relatives au don 

Le don d'ovocytes ou de tout autre élément du corps humain ne peut être rémunéré. Il s'agit d'un acte gratuit et librement consenti. Toutefois, l'ensemble des frais occasionnés dans ce cadre (transport, hébergement, consultation, examens …) sont pris en charge. 

Le don est un acte anonyme. Ainsi, la donneuse ne pourra connaître l'identité du receveur et inversement. Un enfant né d'un don d'ovules ne pourra non plus connaître l'identité de la donneuse. 

Où faire un don d'ovules ? 

Le don d'ovocytes ne peut être effectué qu'auprès d'un centre hospitalier agréé. Il est possible de trouver la liste des établissements habilités en effectuant une recherche sur le site www.dondovocytes.fr.  

Déroulement du don d'ovocytes 

Le don d'ovocytes se déroule en deux étapes. 

La préparation au don 

Au cours de cette phase, la donneuse sera informée sur toutes les questions relatives à la démarche : réglementation, déroulement, nature des examens à réaliser, risques encourus. 

Elle devra par la suite donner son consentement par écrit. Lorsqu'elle est en couple, son partenaire devra également signer le formulaire de consentement.
La donneuse pourra se rétracter à tout moment, mais impérativement avant l'utilisation des ovocytes. 

Lors de cette première étape, un ensemble d'examens cliniques et biologiques seront effectués. L'équipe médicale étudiera également les antécédents familiaux de la donneuse. Ces résultats permettront ainsi de déterminer si la personne est en bonne santé. 

Enfin, la donneuse et son partenaire seront amenés à rencontrer un psychologue ou un psychiatre. Ils pourront alors parler librement, mûrir leur réflexion ou encore clarifier leurs motivations. 

La stimulation des ovaires et le prélèvement des ovocytes 

La stimulation ovarienne consiste en une injection d'hormones favorisant la production et la maturation d'ovocytes. Durant 10 à 12 jours, la donneuse devra réaliser cette injection quotidiennement. Elle peut, si elle le souhaite, faire appel à une infirmière. 

Durant cette stimulation, la donneuse bénéficie d'une surveillance accrue. Des prises de sang et des échographies peuvent être réalisées afin de voir si elle réagit positivement au traitement. Puis, si besoin est, les injections seront réadaptées. La surveillance de la stimulation des ovaires permet aussi de déterminer le moment de la dernière injection. 

Le prélèvement des ovocytes constitue la dernière étape de la démarche du don. 35 à 36 heures après la dernière injection d'hormones, la donneuse est hospitalisée durant 1 journée. Le prélèvement sera effectué par voie vaginale. Une anesthésie locale ou générale peut dans certains cas être requise.
La donneuse pourra quitter l'hôpital quelques heures après le prélèvement, mais à la condition d'être accompagnée par un tiers

L'utilisation des ovules 

Les ovocytes prélevés sont destinés à un seul couple qui sera préalablement choisi. À la suite du prélèvement, ils seront transmis à un laboratoire qui procédera à une fécondation in-vitro

Les donneuses qui n'ont pas encore eu d'enfants ont la possibilité de demander à ce qu'une partie de leurs ovocytes soit conservée. Cette information leur est communiquée et explicitée au cours de la phase de préparation.

 




Les démarches connexes
Donner son sang à l'EFS
Donner son sang à l'EFS
Faire un don de sang : comment procéder ? Où peut-on donner son sang ? Comment cela se passe ? Un mineur peut-il être donneur ?
Renouvellement carte d’identité
Renouvellement carte d’identité
Comment renouveler ma carte d'identité ? Où faire une demande ou pré-demande en ligne ? Délai d'obtention et coût de la nouvelle carte CNI