Passées À venir

La gratuité des transports en commun parisiens étendue aux collégiens et lycéens

À partir de la rentrée, tous les Parisiens de moins de 18 ans pourront bénéficier de la gratuité des transports en commun.
Sommaire

Le Conseil de Paris a voté jeudi 23 juillet la gratuité des transports en commun pour les jeunes de moins de 18 ans. Cette mesure, qui était une promesse de campagne d’Anne Hidalgo, sera effective dès la rentrée 2020-2021.

La gratuité des transports en commun parisiens étendue aux collégiens et lycéens


Un remboursement du Pass Imagine R en quelques semaines

« Cette délibération vient compléter les dispositifs précédents qui concernaient les mesures de gratuité de transports pour les plus de 65 ans, puis l’an dernier celles pour les jeunes de primaire », a déclaré David Belliard, adjoint à la maire de Paris en charge des Transports. En effet, depuis septembre 2019, les Parisiens de 4 à 11 ans bénéficient déjà de la gratuité dans les bus, métros et tramways de la capitale.

À partir du mois de septembre 2020, la gratuité des transports en commun s’étendra aux collégiens et aux lycéens. Les familles devront toujours avancer le montant des Pass Imagine R de leurs enfants, et rempliront un formulaire qui leur permettra d’être remboursées sous 5 à 6 semaines. La possibilité de ne plus avoir à avancer ces frais est actuellement à l’étude. Par ailleurs, les familles peuvent opter pour la mensualisation, ce qui permet de n’avoir qu’un ou deux mois d’abonnement à avancer avant le remboursement.

Une économie de 350 euros par an

Cette mesure était une promesse de campagne de la maire de Paris, Anne Hidalgo. « C’est un engagement fort que nous prenons en direction de la jeunesse et en direction du pouvoir d’achat », a-t-elle déclaré.

Les collégiens, les lycéens et les jeunes en apprentissage suivant une formation par alternance d’un niveau inférieur au bac pourront ainsi économiser 350 euros par an, de même que les jeunes de moins de 20 ans en situation de handicap. Cette mesure pourrait concerner 135 000 jeunes Parisiens, pour un coût de 10 millions d’euros.

« C’est une mesure de justice sociale par laquelle nous permettons une économie significative pour les familles, celles et ceux qui sont fortement touchés par la crise », a ajouté l’adjoint en charge des transports, David Belliard. Cette mesure correspond également à la politique de transformation écologique de la ville de Paris souhaitée par Anne Hidalgo.

La gratuité des transports en commun pour les élèves parisiens de primaire, mise en place en septembre 2019, a donné lieu à 75 000 demandes de remboursement. Le nombre de jeunes parisiens scolarisés en primaire et titulaires de la carte Imagine R a été multiplié par 10, passant de 4 000 à 40 000. « Pour ces jeunes, le remboursement intégral du coût de l’abonnement explique vraisemblablement cet accroissement très significatif vers une mobilité durable », a déclaré la maire de Paris.