Passées À venir

Réduction et gratuité des transports en Île-de-France : bénéficiaires, demande et renouvellement

Depuis 2004, Île-de-France Mobilité a mis en place la Tarification Solidarité Transport pour permettre aux Franciliens les plus précaires d’accéder aux transports en commun grâce à de nombreuses réductions. Un point sur ce dispositif.
Sommaire

La tarification solidarité transport permet à certains Franciliens de bénéficier d’une gratuité, d’une réduction de 50 % ou de 75 % sur leur titre de transport. Faisons le point.

Réduction et gratuité des transports en Île-de-France : bénéficiaires, demande et renouvellement


Bénéficiaires de la tarification solidarité transport et réductions associées

Le forfait gratuité transport est réservé aux demandeurs d’emploi qui perçoivent simultanément l’ASS (Allocation de solidarité spécifique) et la CMU-C (Couverture maladie universelle complémentaire), mais aussi aux personnes qui bénéficient du RSA (Revenu de solidarité active) et qui ne dépassent pas les plafonds de revenus fixés par Île-de-France Mobilité.

La réduction solidarité 75 % est accordée aux Franciliens couverts par la CMU-C ainsi qu’aux demandeurs d’emploi qui perçoivent l’ASS, mais pas la CMU-C.

Enfin, la réduction solidarité 50 % ne concerne que les personnes qui bénéficient de l’AME (Aide médicale de l’État).

À noter que les demandeurs d’asile domiciliés en Île-de-France et affiliés à la CMU-C peuvent également prétendre à une réduction allant de 50 à 75 %.

Pour savoir si vous pouvez bénéficier de la tarification solidarité transport, vous avez la possibilité d’utiliser le simulateur en ligne.

Demander une réduction ou la gratuité des transports en commun

Pour obtenir votre réduction, vous devez d’abord disposer d’un passe Navigo personnalisé. Pour cela, rendez-vous directement en agence ou commandez-la en ligne.

Ensuite, il vous suffit de procéder à votre inscription :

  • en ligne : sur le site de Solidarité Transport
  • par téléphone au 0 800 948 999 : un agent vous fera parvenir un dossier que vous devrez compléter et retourner à l’adresse indiquée

Selon la prestation que vous percevez, il vous sera demandé différents justificatifs :

  • RSA : le numéro allocataire CAF
  • ASS : le numéro de demandeur d’emploi
  • CMU-C : une copie de l’attestation annuelle
  • AME : une copie de la carte d’admission à l’AME et de l’avis d’imposition, ou à défaut de l’ASDIR (Avis de situation déclarative à l’impôt sur le revenu)

Profiter de la tarification solidarité transport

Vous serez informé des suites données à votre demande par email ou par courrier. Si des droits à réduction ou à gratuité vous sont attribués, le détail des formalités à accomplir vous sera précisé.

Vous pourrez ainsi procéder au chargement de votre passe Navigo auprès d’un guichet ou d’un automate RATP ou SNCF. Les bénéficiaires de la gratuité pourront, une fois cette formalité accomplie, commencer à utiliser les transports en commun. Ceux qui bénéficient d’une réduction devront quant à eux acheter un forfait au mois ou à la semaine ou bien des tickets à tarif réduit afin de pouvoir circuler.



Renouveler ses droits à réduction ou à gratuité des transports en commun

Les droits au forfait gratuité transport sont ouverts pour 3 mois pour les bénéficiaires du RSA et 6 mois pour les personnes qui perçoivent l’ASS. Pour la réduction solidarité 75 % et 50 %, les droits à réduction sont ouverts pour une durée de 1 à 12 mois, selon les situations.

Pour les bénéficiaires du RSA et de l’ASS, le renouvellement peut être automatique dès lors qu’ils autorisent l’agence mobilité à consulter leurs données personnelles directement auprès de la CAF ou de Pôle Emploi. Les autres situations nécessitent de fournir de nouveaux justificatifs qui seront demandés par email ou par courrier.