Passées À venir

Le smartphone est de loin l'écran privilégié des Français pour se connecter à internet

Le nouveau baromètre du numérique 2018 montre que le smartphone est l’outil technologique privilégié d’une grande partie de la population au détriment de l’ordinateur. L’étude réalisée démontre également certaines disparités. Qu’en est-il ?

Le baromètre du numérique dévoilé ce lundi 3 décembre 2018 permet d’avoir une vision de l’utilisation des technologies en France. Quels sont les chiffres clés de cette étude ? Que révèlent-ils ?

Le smartphone est de loin l’écran privilégié des Français pour se connecter à internet


Pour se connecter à internet, une majorité de Français préfère désormais leur smartphone

Pour établir ce baromètre du numérique 2018, une étude a été réalisée par l’ARCEP (Autorité de régulation des télécoms) en partenariat avec le CGE (Conseil général de l’économie) et l’agence du numérique. Elle montre qu’actuellement près de la moitié des Français (46 %) se connecte à internet grâce à son smartphone, alors que 35 % utilisent en priorité leur ordinateur.

Il existe toutefois une corrélation importante entre l’âge des utilisateurs et leur préférence. Les moins de 39 ans sont très nombreux à choisir le smartphone pour naviguer sur le web tandis que bon nombre des plus de 60 ans se servent d’abord de leur ordinateur. Mais on note clairement une évolution des mœurs de la tranche d’âge 40-59 ans qui a basculé cette année vers une utilisation plus généralisée du smartphone alors que jusqu’à l’an dernier encore, l’ordinateur était toujours privilégié.

Une stagnation confirmée des ventes de smartphones

Malgré son utilisation massive, les ventes de smartphones seront pour la première fois en très légère baisse cette année, en raison notamment d’un taux d’équipement (tous téléphones mobiles confondus) de 94 %. Le taux d’équipement en smartphone est de 75 % cette année, contre 73 % l’année dernière.

11 % de la population déclare ne pas utiliser du tout internet

Cette étude montre également qu’environ 1 adulte sur 5, soit 18 % de la population ne possède pas ou ne sait pas utiliser un smartphone ou un ordinateur. Et parmi eux, 11 % n’utilisent jamais internet. Il s’agit à 40 % de personnes âgées de plus de 70 ans.

6 personnes sur 10 parmi celles qui ne sont jamais connectées ne s’intéressent pas du tout au numérique et sont pour la plupart des personnes âgées que l’on pourrait qualifier de « résignées ».

33 % des non-utilisateurs souhaiteraient pouvoir être formés à l’outil numérique, mais seulement 6 % seraient prêts à payer pour participer à une formation.



L’importance d’améliorer la couverture 4g sur tout le territoire

Le secrétaire d’État au numérique, Mounir Mahjoubi, a profité de la présentation de ce baromètre pour réitérer son souhait de voir s’améliorer la couverture nationale du réseau 4g pour réduire les inégalités technologiques entre grandes villes et zones rurales notamment.

« La plus grande préoccupation des maires lorsqu’ils viennent me voir, c’est la couverture 4G, car sans elle ils ne peuvent pas attirer de nouveaux habitants » a expliqué Mr Mahjoubi. En effet, le rapport montre que dans les villes de moins de 2 000 habitants, seuls 51 % des personnes ont accès à la 4G, contre 74 % pour Paris.