Passées À venir

Plus de 8 millions de ménages ont reçu un acompte de 60 % de leur crédit ou réduction d'impôt

Le prélèvement à la source constitue un bouleversement dans la collecte de l’impôt, y compris sur la question des crédits d’impôt. Pour faire en sorte que les contribuables n’aient pas à avancer les sommes éligibles aux déductions fiscales, un acompte de 60 % a été versé, le 15 janvier dernier, à plus de 8 millions de ménages.
Sommaire

L’arrivée du prélèvement à la source maintient les avantages liés aux déductions d’impôt. Il s’agit d’aménagements qui bénéficient aux contribuables ayant réalisé certaines dépenses durant l’année écoulée. La réforme modifie les modalités de prise en compte, avec le versement d’un acompte de 60 % le 15 janvier 2019 et du solde en septembre 2019. Qui sont les ménages qui ont bénéficié de cette avance ?

Plus de 8 millions de ménages ont reçu un acompte de 60 % de leur crédit ou réduction d’impôt


Dépenses concernées par une déduction d’impôt

Pour savoir si vous êtes éligible au versement de cet acompte de 60 %, il vous suffit de vous rendre sur le site internet des impôts. Vous y trouverez une grille dans laquelle figurent les dépenses ouvrant droit à un crédit ou à une réduction d’impôt.

Le panel des dépenses permettant de bénéficier d’une déduction est assez large : les dons faits à des associations, le recours à une personne salariée à domicile, les investissements réalisés dans le secteur locatif, les sommes engagées pour faire garder ses enfants ou encore le versement d’une cotisation à un syndicat.

Un virement bancaire effectué le 15 janvier 2019

Les services fiscaux ont versé une avance de 60 %, le 15 janvier dernier, aux ménages concernés qui ont transmis leurs coordonnées bancaires. En fonction des établissements bancaires, la somme n’apparaîtra pas sur le compte des contribuables à la même date.

Pour ceux qui n’ont pas indiqué leurs données bancaires sur la déclaration de revenus de l’année dernière, ils recevront une lettre-chèque, à la fin de ce mois de janvier.

L’acompte de 60 % procède d’un calcul réalisé par les services fiscaux, d’après les dépenses que vous avez mentionnées sur votre déclaration des revenus 2017, envoyée au printemps 2018. Vous n’avez pas de démarche à réaliser pour percevoir l’avance.

Versement du solde ou restitution de l’acompte en septembre 2019

Le reste de la somme qui vous est dû sera crédité en septembre 2019, d’après les éléments que vous communiquerez au printemps sur votre déclaration des revenus perçus en 2018.

En revanche, si vous avez arrêté en 2018 toute dépense permettant d’obtenir une déduction fiscale, vous devrez restituer en septembre l’acompte de 60 % qui vous a été versé.

Si vous bénéficiez pour la première fois d’un crédit ou d’une réduction d’impôt pour des dépenses réalisées en 2018, vous n’êtes pas concerné par le versement de l’acompte ce mois-ci. La totalité des avantages fiscaux auxquels vous avez droit sera créditée en septembre. Un acompte vous sera néanmoins versé en janvier 2020, en fonction des données que vous allez communiquer au printemps, sur votre déclaration des revenus.