Passées À venir

Un masque chirurgical bientôt remboursé sur prescription médicale

La HAS (Haute autorité de santé) vient d’autoriser la sécurité sociale à rembourser un masque chirurgical de la marque Majorelle, lorsqu’il est prescrit par un médecin. C’est le premier masque qui sera pris en charge par l’Assurance Maladie. Le point sur cette annonce dans cet article.
Sommaire

Fin juin, la HAS a rendu un avis favorable concernant la prise en charge par l’Assurance Maladie du masque Assanis de Majorelle, un masque de qualité chirurgicale qui peut être prescrit aux patients présentant des symptômes du Covid-19 ou aux patients à risque pour éviter la transmission du virus.

Un masque chirurgical bientôt remboursé sur prescription médicale


Le remboursement d’un masque vient compléter les dispositifs déjà en place

La prise en charge à 100 % d’un masque chirurgical par l’Assurance Maladie vient compléter d’autres dispositifs déjà mis en place pour lutter contre la propagation du Covid-19 et permettre aux patients les plus à risque de se protéger d’une contamination.

En effet, depuis le 11 mai 2020, les patients souffrant du Covid-19 ainsi que leurs proches ont la possibilité de se faire prescrire 14 masques par semaine, qui peuvent leur être fournis en pharmacie sans avance de frais.

Quant aux « personnes à très haut risque médical », elles ont droit à 10 masques par semaine.

Le masque chirurgical Majorelle remboursé à 100 %

Mardi 30 juin, la commission d’évaluation des dispositifs médicaux a « recommandé que le masque chirurgical Assanis [fabriqué par le laboratoire Majorelle, NDLR] soit pris en charge pour les patients atteints de Covid-19 et les patients à haut risque de développer une forme grave d’infection » au virus.

Le laboratoire s’est réjoui de cette décision et estime que cela « va permettre de renforcer l’accès à des masques conformes aux normes européennes pour les plus fragiles et démunis ».

Dès que son prix de vente sera fixé — en accord avec le CEPS (Comité économique des produits de santé) —, il sera ajouté à la liste des produits et prestations remboursables sur prescription médicale.