Passées À venir

Calculer ses frais kilométriques

Dans le cadre de leur déclaration de revenus, les contribuables peuvent déduire les dépenses liées à l’exercice de leur fonction, comme les frais de transport. Comment calculer les frais kilométriques à déclarer ? Explications.
Sommaire

Les salariés soumis à l’impôt sur le revenu peuvent déduire leurs dépenses professionnelles sur leur déclaration. À cet effet, deux options leur sont proposées : déduire un abattement forfaitaire de 10 % ou les frais réels. Quelle est la différence entre les deux formules ? Comment évaluer ses frais au mieux ? Le point sur la situation.

Calculer ses frais kilométriques




Abattement forfaitaire de 10 % pour les trajets domicile-travail

La déduction forfaitaire de 10 % s’applique de manière automatique sur les revenus salariaux afin de prendre en compte les dépenses professionnelles relatives à un emploi. La déduction est alors d’au moins 441 € pour chaque membre du foyer fiscal et son maximum est fixé à 12 627 €.

En plus des trajets entre votre domicile et votre lieu de travail, l’abattement forfaitaire est aussi destiné à couvrir vos frais de restauration ou encore ceux liés à la documentation et à la mise à jour de vos connaissances professionnelles.

Déduction des frais réels de transport

Si vous estimez que la déduction de 10 % ne couvre pas l’intégralité de vos frais, vous pouvez choisir de déduire vos dépenses professionnelles selon leur montant réel. Il est toutefois nécessaire de remplir certaines conditions.

La déduction des frais réels peut être appliquée à l’ensemble des revenus salariaux. Cependant, il n’est pas possible de choisir l’abattement de 10 % pour une partie des salaires et le montant réel, pour l’autre. Chaque membre du foyer fiscal peut néanmoins opter pour le régime qui est le plus intéressant pour lui.

Pour choisir cette option, il est indispensable que les dépenses aient été engagées au cours de l’année concernée par la déclaration. Elles doivent aussi être justifiées. Vous devez en effet être en mesure de fournir les documents attestant des montants déboursés.

Au-delà des frais de transport engagés, vous pouvez aussi déduire :

  • vos frais de repas
  • vos déplacements professionnels
  • vos frais de formation
  • les dépenses liées à l’usage d’un local professionnel
  • celles engagées pour l’acquisition d’équipements professionnels

Calculer ses frais kilométriques

Pour le calcul de vos frais kilométriques, vous pouvez utiliser le simulateur mis à votre disposition sur le site internet des impôts. L’outil est simple et très pratique d’utilisation.

Sur cette page, sont proposées 3 options selon le type de véhicule : automobile, deux roues de plus de 50 cm3 ou deux roues de moins de 50 cm3.

Pour les 2 premières catégories, il faut renseigner la puissance administrative du véhicule (par exemple 3 CV et moins jusqu’à 7 CV pour les automobiles). Ensuite, vous devez indiquer le nombre de kilomètres effectués dans l’année puis cliquer sur « Calculer ».

Le simulateur vous dévoile alors le montant de vos frais kilométriques en euros. Vous pouvez aussi vous référer au barème du Code général des impôts.