Passées À venir

Formations de la Croix-Rouge : Apprendre les gestes de premiers secours

La Croix-Rouge française tient à rappeler que « dans 9 situations d’urgence sur 10, la victime est un proche ». Son objectif est qu’au moins une personne par foyer soit formée aux gestes de premiers secours pour sauver des vies. Un point sur les différentes formations proposées par la Croix-Rouge et les modalités d’inscription.
Sommaire

Un accident de la route, une mauvaise chute, un proche qui fait un malaise, un nourrisson qui s’étouffe, etc. Les accidents de la vie quotidienne sont nombreux et peuvent survenir à tout moment. C’est la raison pour laquelle la Croix-Rouge française rappelle au grand public qu’il est essentiel de se former aux gestes de premiers secours en cas d’urgence. En effet, le fait d’adopter les bons réflexes et de réagir rapidement avant l’arrivée des secours peut parfois sauver la vie d’un membre de la famille, d’un ami ou de toute personne en danger.

Formations de la Croix-Rouge : Apprendre les gestes de premiers secours


Pourquoi se former aux gestes de premiers secours ?

  • Protéger une personne en danger
  • Alerter les secours
  • Mettre en position latérale de sécurité
  • Faire un massage cardiaque
  • Utiliser un défibrillateur
  • Traiter les hémorragies, etc.

Ces gestes sont essentiels et peuvent permettre de sauver des vies. Ils peuvent être pratiqués lorsque des accidents de la vie quotidienne se produisent (malaise, arrêt cardiaque, étouffement, chute, coupure, etc.) ou lorsque des situations d’une gravité exceptionnelle surviennent (inondation, tempête, attentat, etc.).

Avec les événements tragiques qui ont touché la France — le 13 novembre 2015 à Paris et le 14 juillet 2016 à Nice —, de nombreuses personnes ont pris conscience de l’importance d’être formé aux premiers secours et ont exprimé leur volonté de connaître ces gestes essentiels qui peuvent sauver des vies.

Afin de faire face à cette demande, les 3 associations majeures de la prévention des risques et de l’action de secours, à savoir la CRF (Croix-Rouge française), la FNSP (Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France) et la FNPC (Fédération nationale de protection civile), ont décidé de lancer la campagne « Adoptons les comportements qui sauvent » en 2016. Ce projet collectif a même été décrété « Grande cause nationale » par Manuel Valls.

L’objectif principal est que chaque citoyen devienne acteur de sa propre sécurité.

Quelles sont les différentes formations proposées par la Croix-Rouge ?

Chaque année, plus de 150 000 personnes sont formées aux premiers secours grâce à l’intervention de plus de 5 000 formateurs.

Dans toute la France, la Croix-Rouge française propose à tous ceux qui le souhaitent de s’inscrire à des formations pour apprendre les gestes de premiers secours. L’objectif de l’association est de sensibiliser et initier un maximum de personnes aux gestes qui sauvent.

Voici les 5 formations proposées par la Croix-Rouge française (y compris dans les DOM-TOM) :

  • PCS 1 (Prévention et secours civiques de niveau 1) — IRR (Initiation à la réduction des risques)
  • Initiation aux premiers secours
  • Initiation aux premiers secours enfant et nourrisson
  • Formation continue PCS 1
  • Gestes qui sauvent

Il est important de préciser qu’aucun prérequis ni aucune connaissance préalable ne sont nécessaires pour suivre les formations de la Croix-Rouge française, sauf pour la formation continue PSC 1. Les gestes à apprendre sont simples et ne requièrent aucun entraînement physique.

Elles sont accessibles à toutes les personnes âgées de plus de 10 ans (autorisation parentale nécessaire pour les mineurs).

Concernant le coût des formations, il faut savoir que l’argent récolté permet à la Croix-Rouge de financer la formation des formateurs bénévoles, le matériel pédagogique et la mise en place de projets spécifiques de formations (salons, écoles, etc.).

La formation de PCS 1 — IRR

La formation de prévention et secours civiques de niveau 1 permet d’obtenir l’équivalent d’un BEPS (Brevet européen des premiers secours). Cette formation inclut notamment l’initiation à la réduction des risques qui a pour but de « réduire la vulnérabilité des particuliers face aux catastrophes individuelles et collectives ».

Cette formation consiste à appréhender les différentes situations d’accident auxquelles tout le monde peut être confronté. Elle se répartit en 8 modules :

  • La protection
  • L’alerte
  • La victime s’étouffe
  • La victime ne respire pas
  • La victime est inconsciente
  • La victime se plaint d’un malaise
  • La victime saigne abondamment
  • La victime se plaint après un traumatisme (plaie, brûlure, atteinte des os et des articulations, etc.)

Elle dure 8 heures (7 heures de PSC 1 et 1 heure d’IRR). Selon les sessions, les heures peuvent être découpées en demi-journées, en journée, en soir ou en week-end.

Le coût d’une formation PSC 1 à la Croix-Rouge française oscille entre 50 € et 60 € (cela dépend des charges de la délégation).

Il est important de rappeler que la loi française oblige certaines entreprises à former leurs salariés aux gestes de premiers secours. En effet, l’article R241-39 du Code du travail dispose qu’« un membre du personnel doit avoir reçu obligatoirement l’instruction nécessaire pour donner les premiers secours en cas d’urgence ».

L’initiation aux premiers secours

Cette formation permet d’apprendre les gestes de base de premiers secours, mais surtout de sensibiliser les participants à la prise en charge de l’urgence cardiaque et de l’AVC (Accident vasculaire cérébral), et de les familiariser à l’utilisation des défibrillateurs.

Le programme se répartit de la manière suivante :

  • La protection
  • L’alerte
  • La victime inconsciente qui respire (position latérale de sécurité)
  • La victime inconsciente qui ne respire pas
  • Le massage cardiaque avec utilisation du défibrillateur
  • L’information sur l’AVC

La formation dure 1 h 30 et son coût est de 10 €.

L’initiation aux premiers secours enfant et nourrisson

Cette formation permet de prévenir des accidents domestiques et de la vie courante, et apprendre les gestes de premiers secours en cas d’accident de l’enfant ou du nourrisson.

Le programme de cette initiation est le suivant :

  • La prévention des accidents domestiques
  • La prévention des accidents de la vie courante
  • Le couchage en toute sécurité
  • La prévention du syndrome du bébé secoué
  • La protection
  • L’alerte
  • L’enfant qui s’étouffe
  • Le bébé qui s’étouffe
  • La victime saigne abondamment
  • La victime perd connaissance
  • L’enfant ne respire pas
  • Le nourrisson ne respire pas

La formation dure 4 h 30 et se déroule généralement sur une demi-journée. Son coût varie entre 20 et 25 €.

La formation continue prévention et secours civiques de niveau 1

Cette formation a pour but de remettre à jour l’ensemble des gestes de secours, connaissances et conduites à tenir enseignés lors de la formation initiale PSC 1. Cette remise à niveau permet de maintenir et actualiser les apprentissages.

Au programme :

  • L’obstruction des voies aériennes
  • La perte de connaissance
  • Le malaise
  • L’arrêt cardiaque
  • Le traumatisme
  • L’hémorragie externe

La formation dure 3 heures et coûte 30 €. Pour y participer, il est nécessaire d’être titulaire du certificat de compétence « Prévention et secours civiques de niveau 1 ».

Les gestes qui sauvent

L’objectif de la formation est de vous former aux gestes de premiers secours afin que vous soyez en mesure d’agir rapidement et efficacement en attendant l’arrivée des secours. Ainsi, vous apprendrez comment empêcher que l’état d’une personne en danger ne s’aggrave et comment préserver son intégrité physique. Au programme :

  • La protection
  • L’alerte
  • L’hémorragie
  • La position d’attente
  • La position latérale de sécurité
  • Le massage cardiaque avec utilisation du défibrillateur

L’initiation dure 2 heures et coûte environ 15 €. Pour les jeunes enfants, une formation spécifique adaptée est proposée par la Croix-Rouge. Si vous souhaitez inscrire votre enfant, n’hésitez pas à contacter directement une unité locale proche de chez vous.

Il faut savoir que la formation « Les gestes qui sauvent » est reconnue par l’État et qu’une attestation est remise à chaque participant à l’issue de celle-ci.

Comment s’inscrire aux formations de la Croix-Rouge ?

Si vous êtes un particulier et souhaitez suivre une formation de la Croix-Rouge française pour apprendre les gestes qui sauvent, vous pouvez consulter à tout moment le catalogue national de formation aux premiers secours. Pour peaufiner votre recherche, il vous suffit de choisir le type de formation que vous voulez suivre, votre département et vos disponibilités.

Une fois que les résultats de votre recherche sont affichés, vous pouvez sélectionner la session de votre choix et faire votre demande d’inscription. Pour cela, il est nécessaire de remplir soigneusement un formulaire qui sera transmis à la délégation organisatrice de la formation que vous avez choisie. Il est important de préciser que la disponibilité de cette session doit obligatoirement vous être confirmée par téléphone ou par email. Ce n’est qu’après ce contact que votre inscription sera validée.

Pour toute information complémentaire (renseignement pratique, demande de dossier d’inscription, etc.), n’hésitez pas à contacter directement l’IRFSS (Institut régional de formation sanitaire et sociale) le plus proche de votre domicile.



Quelles sont les autres associations qui dispensent la formation aux premiers secours ?

Hormis la Croix-Rouge française, d’autres associations peuvent assurer l’enseignement et la formation aux gestes de premiers secours.

Si vous souhaitez vous former, voici la liste des associations agréées de sécurité civile en matière de secourisme (par ordre alphabétique) :

  • ADSP (Association nationale des directeurs des pistes et de la sécurité des stations de sports d’hiver)
  • ANENA (Association nationale pour l’étude de la neige et des avalanches)
  • ANIMS (Association nationale des instructeurs et moniteurs de secourisme)
  • ANPS (Association nationale des premiers secours)
  • ANPSP (Association nationale des professionnels de la sécurité des pistes)
  • CFS (Centre français de secourisme)
  • FFESSM (Fédération française d’études et de sports sous-marins)
  • FFSFP (Fédération française des secouristes et formateurs policiers)
  • FFSS (Fédération française de sauvetage et de secourisme)
  • FNEDS (Fédération nationale d’enseignement et de développement du secourisme)
  • FNMNS (Fédération nationale des métiers de la natation et du sport)
  • FNPC (Fédération nationale de protection civile)
  • FNSPF (Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France)
  • FSFCB (Fédération des secouristes français - Croix blanche)
  • FUMPSA (Fédération unité mobile de premier secours et d’assistance)
  • OEHFOM (Œuvres hospitalières françaises de l’ordre de Malte)
  • SNSM (Société nationale de sauvetage en mer)
  • UFOLEP (Union française des œuvres laïques d’éducation physique)
  • UGSEL (Union générale sportive de l’enseignement libre)
  • UNASS (Union nationale des associations des secouristes et sauveteurs)