Le logo PEGI sur les jeux vidéos : que signifient les pictogrammes ?

Comment savoir si le contenu d’un jeu vidéo est adapté à tel public ? Comment interpréter l’étiquetage ? Quels sont les logos à connaître avant de faire un achat ?

Le PEGI (Pan European Game Information) est un système de classification des jeux vidéos en 5 catégories, classées par tranches d’âges et identifiables par des logos de couleurs et des pictogrammes. Il est surtout destiné aux parents désireux de s’informer sur la pertinence du contenu interactif qu’utilisent leurs enfants. Ici, nous vous aidons à comprendre le dispositif et à en décrypter les symboles.

Le logo PEGI sur les jeux vidéos : que signifient les pictogrammes ?

Comment interpréter le système PEGI ?

En Europe, ce classement ne tient pas compte des aptitudes requises pour le gameplay (techniques de jeu), mais doit être lu comme un guide permettant d’évaluer le niveau de violence et de vulgarité d’un jeu.

Ces différentes catégories sont appréciées par les fabricants eux-mêmes, influencés par les mœurs de la région dans lequel est diffusé le support. Il n’y a donc pas toujours d’harmonisation d’un pays à un autre.

En France, quels sont les pictogrammes utilisés ?

 
 
Dans cette catégorie, on trouve des scénarios sans grossièreté, adaptés à tout âge. Les personnages y sont imaginaires afin qu’un jeune joueur puisse nettement dissocier son écran de la réalité. Ni le son ni l’image ne sont effrayants. Les seules scènes « violentes » tolérées sont celles qui relèvent du comique comme dans les dessins animés.
 
 
Ces jeux sont prévus pour les enfants de plus de 7 ans en raison de certaines scènes qui pourraient potentiellement effrayer les plus jeunes. Le langage y est adapté et non grossier.
 
 
Jeux interdits aux moins de 12 ans. Ces jeux peuvent comporter des images de nudité ou de violence susceptibles de heurter les plus jeunes. Par ailleurs, les graphismes sont plus réalistes que dans les précédentes catégories et les personnages (humains ou animaux) sont clairement identifiables. On n’y trouve pas d’insultes à caractère sexuel, mais le ton employé peut y être légèrement grossier.
 
 
Jeux multimédias immersifs interdits aux moins de 16 ans. La représentation de la violence ou d’un acte sexuel y est très présente et s’apparente à la réalité. Par ailleurs, ces supports sont extrêmement grossiers, et font souvent l’apologie d’activités illégales, comme l’usage de drogues, et criminelles.
 
 
Jeux réservés aux adultes et interdits aux moins de 18 ans. Le degré de violence atteint un niveau considéré comme « cru » et choquant. C’est-à-dire qu’il intègre des éléments spécifiques à certaines d’entre elles au point de conférer au joueur un sentiment de dégout. Il n’est pas rare d’y voir des scènes de tortures détaillées.
 

Quels sont les 8 autres logos à connaitre ?

Des logos accompagnent les pictogrammes afin d’orienter les utilisateurs sur la nature de la classification.

 
Ce symbole signifie qu’il est possible de jouer à ce jeu en ligne.
 
 
Ce jeu est susceptible de contenir des images faisant peur aux plus jeunes.
 
 
Ce jeu contient des grossièretés.
 
 
Ce jeu comporte des éléments pouvant encourager la discrimination (raciale, sexiste, etc.).
 
 
Ce jeu comprend des scènes violentes.
 
 
Ce jeu encourage l’attrait pour les jeux d’argent et/ou peut en apprendre certaines règles.
 
 
Ce jeu met en scène de la drogue.
 
 
Ce jeu dépeint des scènes de nudité, des images suggestives ou des comportements de nature sexuelle.
 

Toutes les plateformes de jeux ont-elles un système de classification ?

La plupart des jeux vidéos commercialisés sur consoles, PC et Mac sont aujourd’hui soumis à un système de classification. Soit par étiquetage à l’avant ou l’arrière d’une jaquette pour les formats CD, soit par une mention pour ceux achetés sur Nintendo eShop, PlayStationStore (Sony) et Xbox Live (Microsoft).

En ligne, sur les plateformes de téléchargements ce n’est pas toujours le cas. En effet, il existe un label (PEGI OK) qui informe un utilisateur français du public visé par un jeu, toutefois, rien ne garantit à ce dernier qu’il utilise un espace européen. C’est pourquoi depuis mars 2015, tous les jeux mobiles téléchargés via Google Play sont également soumis à certification.

Afin de garantir un contrôle optimum, le géant américain Google collabore non seulement avec l’Europe, mais aussi avec des entités de surveillance internationales pour n’en former qu’une au niveau mondial : l’IARC (international age rating coalition). Apple, quant à lui, a mis en place sa propre méthode de classement. Ainsi, la plupart des divertissements numériques devraient être bientôt encadrés.

Rappelons toutefois que la meilleure des protections contre la nocivité des images reste la vigilance d’un adulte.

 




Les démarches connexes
Inscrire mon enfant à la crèche
Inscrire mon enfant à la crèche
Comment inscrire mon enfant à la crèche ? Quels sont les critères de sélection des crèches ? Que faire en cas de refus d'inscription ?