Passées À venir

Procédure d'admission sur la plateforme Parcoursup

Le portail d’admission Post-Bac a été remplacé par la plateforme « Parcoursup ». Pour effectuer une préinscription en première année d’études supérieures, il est nécessaire de constituer un dossier sur cette plateforme. De quoi s’agit-il concrètement ? Qui est concerné par cette procédure ? Comment s’inscrire ? Et quelles sont les dates à respecter ?

Les préinscriptions en première année d’études supérieures s’effectuent via une plateforme en ligne. Jusqu’en 2017, les admissions étaient demandées sur le portail ABP (Admission Post-Bac). Celui-ci a depuis janvier 2018 été remplacé par la plateforme « Parcoursup ». Un point sur ce nouveau dispositif.

Procédure d’admission sur la plateforme Parcoursup


Qu’est-ce que la plateforme Parcoursup ?

Parcoursup est un nouveau dispositif qui permet de se préinscrire en première année d’études supérieures.

Depuis cette plateforme, il est possible d’obtenir un descriptif détaillé des différentes formations existantes et des établissements qui les dispensent.

C’est sur Parcoursup que les candidats doivent désormais formuler leurs vœux de poursuite d’études. Ils peuvent postuler dans des filières non sélectives (1re année de licence ou PACES par exemple) ou des formations sélectives (brevet de technicien supérieur, diplômes universitaires technologiques, écoles d’art, formations paramédicales ou encore classes préparatoires aux grandes écoles).

Les candidats peuvent également suivre leurs demandes et répondre aux propositions d’admission qui leur seront faites depuis cette plateforme.

Personnes concernées par la procédure

Les lycéens de terminale et les personnes déjà titulaires d’un baccalauréat ou d’un équivalent (y compris les étudiants en réorientation) doivent nécessairement passer par la plateforme Parcoursup pour s’inscrire en première année d’études supérieures. Les étudiants étrangers non européens soumis à une DAP (demande d’admission préalable) et s’inscrivant dans une filière sélective sont également concernés.

À l’inverse, les étudiants étrangers non européens soumis à une DAP, mais qui s’inscrivent dans une formation non sélective n’ont pas besoin de créer un dossier Parcoursup. Les étudiants qui redoublent leur première année ne sont pas non plus concernés. Ils devront simplement se réinscrire auprès de leur établissement. Enfin, les stagiaires de la formation continue sont également exclus du dispositif.

Éléments nécessaires à la création d’un dossier sur Parcoursup

Pour procéder à son inscription sur Parcoursup, il est nécessaire de disposer d’une adresse email valide.

Les lycéens de terminale doivent se munir de leur numéro INE (identifiant national élève) et de le leurs notes des épreuves anticipées du baccalauréat.
Le numéro OCEAN est demandé aux candidats libres au baccalauréat.
Les personnes déjà titulaires du baccalauréat ont quant à eux besoin de leur numéro INE et du relevé de notes obtenues lors de l’examen.
L’avis d’imposition des parents est indispensable pour les candidats aux classes préparatoires aux grandes écoles avec internat. Ce document est également utile pour effectuer une simulation de bourse.
Enfin, les étudiants étrangers ou toute autre personne qui ne possède pas de numéro INE doivent simplement cocher la case « Je n’ai pas d’INE ».



Étapes clés de la procédure d’admission Parcoursup

La plateforme Parcoursup est accessible depuis le 15 janvier 2018.

Constitution des dossiers et formulation des vœux

Les candidats peuvent constituer leurs dossiers et saisir leurs vœux de poursuite d’études depuis le 22 janvier.
Ils ont jusqu’au 13 mars, 18 heures pour formuler leurs choix. À compter de cette date, il ne sera plus possible d’ajouter ou de supprimer un vœu.
Chacun des vœux devra être confirmé au plus tard le 31 mars. Les dossiers devront également être finalisés à cette date impérativement.

Décisions des établissements et réponses aux propositions

Du 22 mai au 21 septembre, les établissements d’enseignement supérieur communiquent leur décision.

En cas de décision favorable, les candidats doivent apporter une réponse dans un délai imparti.
Lorsqu’une proposition est reçue avant le 25 juin, le délai de réponse est fixé à 7 jours.
Quand une proposition d’acceptation est formulée entre le 26 juin et le 21 août, le candidat dispose de 3 jours pour l’accepter ou la refuser.
Enfin pour toute réponse positive obtenue à partir du 21 août, le délai de réponse est de 1 jour.

Les candidats, après avoir accepté la proposition, doivent procéder à leur inscription administrative auprès de l’établissement choisi et selon les modalités qui leur seront communiquées.

Phase complémentaire

Les candidats qui n’ont reçu aucune proposition d’admission peuvent, à compter du 26 juin et jusqu’au 21 septembre, formuler de nouveaux vœux pour des formations qui disposent de places disponibles.