Passées À venir

Punaises de lit : Attention aux entreprises peu scrupuleuses !

Les punaises de lit sont un excellent moyen employé par les escrocs pour soutirer de l’argent aux citoyens. En France, 100 000 sites ont été infestés par ces nuisibles en 2018 et de nombreux particuliers et professionnels se sont fait escroquer. Explications.
Sommaire

Les punaises de lit reviennent en force dans l’hexagone depuis quelques années. Bien que très petites, elles présentent un réel fléau pour les particuliers comme pour les professionnels. Pour les éradiquer, seule l’intervention d’une entreprise spécialisée est efficace, encore faut-il tomber sur de vrais professionnels afin d’éviter les arnaques…

Punaises de lit : Attention aux entreprises peu scrupuleuses !




L’augmentation des sites touchés par les punaises de lit en France

Depuis 1950, les punaises de lit étaient plutôt discrètes. Mais cela fait quelques années qu’elles recommencent à faire parler d’elles. Sans distinction aucune, elles touchent aussi bien les studios que les grands hôtels ayant pignon sur rue. Ces insectes sont capables de pondre entre 7 et 9 œufs par jour et se logent où bon leur semble. En France, rien que sur l’année 2018, pas moins de 100 000 sites ont été infestés.

Bien que très difficiles à voir à l’œil nu, elles sont responsables de gros tracas, comme de terribles démangeaisons, la perte d’appétit, un stress permanent, etc. Selon Stéphane Bras, le porte-parole de la chambre syndicale de la désinfection (CS3D), leur population aurait augmenté de 30 % sur l’année 2019. L’Île-de-France semble être l’une des régions les plus touchées.

Une situation propice aux escroqueries

Aucun traitement préventif n’existe contre les punaises de lit et seuls les traitements curatifs sont efficaces. En ce sens, il n’y a que les professionnels capables d’en débarrasser les logements ou les chambres d’hôtel. Mais voilà, il existe un très grand nombre d’enseignes sur le marché et il est très difficile de cerner les entreprises sérieuses de celles qui ne le sont pas.

Si aucune étude ne comptabilise les arnaques, beaucoup de personnes se sont plaintes d’avoir été escroquées par des « professionnels ». La désinfection coûte très cher et parfois, même après le passage des entreprises professionnelles, le résultat n’est pas là.

Bruno Studer, député (LREM) du Bas-Rhin indique vouloir structurer la filière pour éviter ce genre de désagréments. « C’est un marché qui représente un chiffre d’affaires global de plus de 500 millions d’euros, réalisé par plus de 1 200 entreprises », indique-t-il. Selon lui, les ministères de l’Agriculture, de la Santé et du Logement devraient clairement cadrer les pratiques professionnelles liées à ce métier.

Au Canada, un site internet dédié et mis en place par l’État indique les bonnes pratiques à avoir pour lutter contre les punaises de lit. Les protocoles de traitement sont aussi détaillés pour les victimes. Ainsi, les risques d’escroqueries sont limités.

Entre 800 et 3 000 euros pour lutter contre les punaises de lit

Il existe des entreprises de détection canine spécialisées dans les punaises de lit. Dogscan est l’une d’entre elles et sur le terrain, les agents remarquent que 50 % de leurs interventions sont réalisées chez des personnes victimes d’incompétences ou d’arnaques. Les prix pratiqués par les entreprises pour se débarrasser des punaises de lits sont parfois exorbitants. Et un prix très élevé n’est pas forcément gage de fiabilité et de sécurité.

De nombreuses entreprises peu scrupuleuses jouent sur le désespoir des personnes touchées par les nuisibles, prêtes à tout pour se débarrasser des punaises une bonne fois pour toutes. En effet, la vie des victimes n’est centrée que sur ces insectes. Certaines personnes payent entre 500 et 800 euros plusieurs fois de suite pour éradiquer les punaises, avant d’apprendre qu’il existe un protocole spécifique à respecter (laver les vêtements à 60 °C et les congeler, démonter les prises, plastifier la télévision, etc.).





Quelles sont les précautions à prendre avant de choisir un professionnel ?

Il faut garder à l’esprit qu’un traitement en une seule fois est presque impossible selon les spécialistes. En effet, les œufs ne peuvent pas être tués lors d’un premier passage. Il existe aussi plusieurs procédés d’éradication, comme les traitements par pulvérisations, les traitements chimiques, l’endothermie, etc.

Demander un devis

Même si l’urgence est bien présente, il faut toujours prendre le temps de demander des devis. Certaines entreprises (plus sérieuses) proposent aussi un diagnostic, parfois avec un chien ou avec un technicien spécialisé. Cette étape permet de connaître le degré d’infestation et de proposer une solution appropriée.

Bon à savoir : les devis à distance sans que l’entreprise ne se déplace pour voir l’état de prolifération, sont rarement réalisés par les entreprises sérieuses.

Vérifier que l’entreprise soit reconnue CS3D

Il s’agit d’une garantie que l’entreprise qui intervient est validée par la chambre syndicale de désinfection, à défaut d’avoir une labellisation plus officielle.

Attention aux produits utilisés

Renseignez-vous aussi sur les produits utilisés par les entreprises, certains étant interdits en Europe. Il est arrivé que des professionnels aient dû temporairement stopper leur activité à cause de produits très odorants et non conformes.