Passées À venir

Recherche d'emploi : Valorisez vos « Mad Skills » ?

Si vos passions ou votre savoir-faire sont particulièrement originaux et vous définissent certains traits de votre personnalité, vous intéressez les recruteurs. Voici quelques conseils pour mettre en avant ces atouts.
Sommaire

De plus en plus de recruteurs s’intéressent aux « Mad Skills », il s’agit de compétences parfois innées ou acquises sur le terrain et sortant du cadre conventionnel. Voici quelques conseils pour les valoriser lors de votre recherche d’emploi. Décryptage.

Recherche d'emploi : Valorisez vos « Mad Skills » ?


Que sont les « Mad Skills » ?

Vous avez un parcours de formation atypique ? Vous êtes bénévole dans une association ? Vous avez des passions qui diffèrent du commun des mortels ou des aptitudes innées ? Vous avez donc ce que l’univers des ressources humaines appelle aujourd’hui les « Mad Skills » (ou compétences folles en français).

Il s’agit d’un savoir-faire ou savoir-être, parfois inné ou pas, et permettant de dessiner certains traits de caractère d’un candidat. Ces « Mad Skills » peuvent faire la différence entre plusieurs profils pour un seul et même poste. Ces compétences pourraient s’avérer aussi intéressantes, voire parfois plus, qu’un parcours d’études complexe.

De nombreux recruteurs recherchent un certain brin de folie chez les candidats. Cela peut être une aptitude culturelle (danse, chant, dessin, etc.) ou une capacité de lead (entreprendre, organiser, diriger, etc.).

Une aubaine pour ceux qui n’ont pas forcément les bons diplômes

Vous n’étiez pas très scolaire, pourtant, vous êtes capable de réaliser des calculs mentaux complexes et avez une logique très mathématique ? Cela peut être un atout pour travailler dans les chiffres (comptabilité, cours de mathématiques...).

Vous avez un cursus scientifique alors que vous adorez lire et écrire ? Cela pourrait vous servir dans la rédaction de procédures ou divers documents associés au fonctionnement de l’entreprise (journaux internes, fiches d’informations, etc.).

Vous avez une aptitude naturelle à diriger une équipe grâce à vos années de capitaine d’équipe en sport collectif ? Cela est loin d’être insignifiant pour un recruteur qui cherche un nouveau responsable d’équipe !

Vous avez claqué la porte à votre entreprise et à votre salaire confortable pour reprendre la ferme familiale avec vos parents ? Cette initiative prouve le sens des valeurs et votre loyauté. Encore un critère qui peut être déterminant chez un recruteur.

Profitez de votre parcours atypique pour séduire les recruteurs

Assumez toujours vos parcours atypiques. Quels que soient vos choix et leur issue, ils donneront toujours de la matière pour échanger avec un recruteur. Les parcours classiques et lisses ne dévoilent pas les traits de caractère d’une personne. De plus, les prises de risques sont toujours formatrices. Elles font partie de votre vie et vous saurez toujours en parler avec passion.

Vous êtes un philatéliste aguerri et vous cherchez un emploi dans la vente. Jusque-là, vous pensiez que votre passe-temps ne pourrait pas vous aider dans le domaine professionnel. Or, la minutie et la patience dont vous faites preuve pour rechercher, trier, ranger et valoriser vos timbres ne peuvent être qu’un atout pour vous ! Face à un client, mieux vaut être patient et attentif !

Ne reléguez jamais vos compétences particulières en bas de votre CV, surtout si celles-ci sont riches et vous définissent en tant que personne (bénévole auprès d’enfants en difficultés ou de personnes handicapées, entraîneur sportif bénévole, etc.).



Quels atouts pouvez-vous en tirer réellement ?

Disons que vos « Mad Skills » pourraient vous permettre de faire la différence entre deux candidatures similaires. De plus, lors de l’entretien, si vous avez la chance d’avoir des passions communes avec un recruteur ou une personne de son entourage proche (conjoint, fratrie, enfants, etc.), cela ne pourrait que jouer qu’en votre faveur.

Vous avez écrit en bas de votre CV que vous pratiquez le Jiu-Jitsu brésilien et que vous avez remporté quelques victoires. Votre recruteur peut aussi être un pratiquant et à un niveau moindre ! Les rôles sont inversés et celui-ci, captivé par votre parcours sportif, pourrait vous donner le poste. En effet, connaissant les valeurs véhiculées par cette discipline et les sacrifices nécessaires pour y arriver, il ne peut qu’être admiratif.

Les « Mad Skills » sur les réseaux sociaux

Vous êtes à la recherche d’un emploi ? Soyez intelligent dans la gestion de vos réseaux sociaux. Ce n’est plus un secret pour personne : les recruteurs aiment « googliser » les candidats ou les retrouver sur les réseaux sociaux (si ceux-ci ont un profil public).

Soignez donc votre image et publiez le contenu qu’ils aimeraient voir : vos lectures du moment, vos derniers dessins, vos réussites culinaires, vos victoires sportives, etc.

Pour faire simple, sachez utiliser vos « Mad Skills » pour compléter vos « Hard skills » (savoir-faire professionnel) et vos « Soft skills » (savoir-être). Un savant mélange des trois vous définit bien mieux et peut vous aider à décrocher le métier de vos rêves !