Passées À venir

Accès aux plages : Quelles sont les règles à respecter pour en profiter ?

Les municipalités commencent à rouvrir progressivement les plages au public. Cependant l’accès y est réglementé, et ce, pour éviter une seconde vague de l’épidémie de Covid-19. Quelles sont les règles à respecter pour profiter des plages ?
Sommaire

C’est une nouvelle très attendue : les plages se déconfinent petit à petit. Cependant, vous devrez adopter de nouvelles habitudes, comme celle de ne pas vous attarder sur le sable. L’accès aux plages en cette période de déconfinement est en effet réglementé et ces restrictions pourraient se poursuivre cet été. Voici les directives à suivre pour profiter des plages.

Accès aux plages : Quelles sont les règles à respecter pour en profiter ?


La réouverture des plages, mais en version « dynamique »

Aux abords de l’été, les habitués s’inquiètent. Sera-t-il possible de profiter de la mer cette année ? La Baule, première plage déconfinée de l’hexagone, a ouvert la voie aux autres. Mais des mesures concrètes doivent être prises afin d’éviter que le virus du Covid-19 ne reparte de plus belle.

Ce sont les préfets qui délivrent ou non les autorisations, après demande des Maires. Mais attention, il n’est pas question de venir profiter du sable comme avant. La réouverture des plages demande quelques précautions et obligations, comme le fait que personne ne doive s’installer sur le sable.

Mais que sont ces « plages dynamiques » ? Il s’agit de pouvoir profiter de la plage, mais à des fins plus sportives. En d’autres termes, si vous êtes en mouvement, vous pouvez fouler le sable, si vous souhaitez y rester statique, vous risquez d’être lourdement réprimandé.

Que peut-on faire sur les plages actuellement ?

Vous aimiez faire le plein de vitamine D en faisant la sieste sur la plage et être bronzé avant l’été ? Il va falloir changer vos plans.

Si les plages sont bel et bien ouvertes au public, il n’est pas possible d’y rester bronzer, de s’y asseoir, d’y faire une sieste, d’y boire un coup entre copains ou encore d’y pique-niquer. De plus, des mesures de distanciation strictes et des horaires d’ouverture bien définis sont appliqués. Par exemple, à Deauville, la plage n’est ouverte que de 6 h à 9 h pour la marche et les entraînements équestres.

Si chaque ouverture est régie par des arrêtés locaux indépendants, une règle commune est imposée à tout l’hexagone : il est interdit de s’y rassembler pour partager un moment convivial ou pour déposer sa serviette.

En revanche, les amoureux des sports nautiques, de la baignade, de la pêche ou des promenades en bord de mer auront tout le loisir d’en profiter, mais en respectant les conditions énoncées par l’arrêté préfectoral en vigueur.

L’accès aux plages pour relancer le tourisme

Les accès aux plages n’ont été rendus possibles que dans le but de répondre à une nécessité touristique et économique. La plupart des littoraux français encore fermés seront débloqués dans les jours à venir.

Les habitants du littoral sont soulagés de pouvoir à nouveau descendre en bord de mer pour y faire des balades. Les espaces sont vastes et normalement peu propices à la propagation du Covid-19 si les mesures sont suivies à la lettre.

Cependant, les grands week-ends de l’Ascension et de la Pentecôte risquent d’attirer du monde. Afin de faire respecter les règles en vigueur, les forces de l’ordre pourraient faire des rondes et les nageurs sauveteurs veilleront à ce que tout se passe pour le mieux. Cependant, la vigilance est de mise, car les baignades pourraient ne pas être surveillées partout.