Passées À venir

Arnaques au CPF : comment les repérer et protéger son compte ?

Une escroquerie de grande ampleur sévit en ce moment sur l’ensemble du territoire. Chaque Français qui possède un compte personnel de formation (CPF) est susceptible d’y être confronté. Comment s’en prémunir ?
Sommaire

Nous allons vous rappeler les règles essentielles pour vous protéger de ces piratages, et vous donner les procédures à suivre si vous êtes, vous-même, une victime de cette gigantesque arnaque. En effet, la Caisse des dépôts, en charge du dispositif, a identifié cette fraude et met en garde les utilisateurs dès l’accueil du site moncompteformation.gouv.fr.

Arnaques au CPF : comment les repérer et protéger son compte ?

Comment identifier les escrocs ?

Depuis janvier 2019, chaque compte personnel de formation (CPF) est crédité en euros et non plus en heures, de quoi attirer les arnaqueurs. Dès décembre dernier, les autorités françaises ont mis en garde les utilisateurs de ce compte en publiant un article sur le site cybermalveillance.gouv.fr. En effet, sur les 38 millions de comptes, 10 000 ont été piratés. Le montant du préjudice est estimé entre 10 et 12 millions d’euros.

La supercherie commence toujours de la même façon : par un appel téléphonique, un SMS ou un mail qui met la pression sur son interlocuteur. Se faisant passer pour une personne travaillant pour « Mon Compte Formation », dans un organisme de formation, ou même chez Pôle Emploi, le malfaiteur insiste pour récupérer l’identifiant et le mot de passe de sa victime. Il peut alors inscrire sa proie à une fausse formation et faire transférer ses droits en euros sur son faux organisme de formation.

Des escrocs persuadent également les victimes de leur donner identifiant et mot de passe pour transférer leurs heures de DIF (Droit individuel à la formation) acquises jusqu’en 2014 vers le CPF, sinon les heures seront définitivement perdues. Ils apportent ainsi un argument choc qui leur permet d’arriver à leurs fins.

Certains arrivent à convaincre leur interlocuteur qu’il doit réinitialiser son mot de passe et proposent de l'aider dans la procédure. Ils arrivent ainsi à récupérer le numéro de sécurité sociale, etc.

Quelles sont les procédures à suivre pour les victimes ?

Pour éviter d’être piraté, ne communiquez jamais vos identifiants. Vous devez être le seul à pouvoir accéder à votre compte.

Si vous constatez que vos droits ont été dérobés ou si vous repérez une activité suspecte sur votre compte, vous devez agir rapidement :

  • modifiez immédiatement votre mot de passe ;
  • contactez directement le service relation client CPF en passant par leur plateforme en ligne ;
  • vous pouvez porter plainte auprès des autorités (police ou gendarmerie) avec la possibilité de faire une pré-plainte en ligne directement sur le site du ministère de l’Intérieur.

N’oubliez pas de conserver toutes les preuves en votre possession pour appuyer votre démarche.

Afin de stopper cette gigantesque arnaque, une nouvelle certification des organismes de formation agréés doit être créée.

La plateforme « Mon Compte Formation » utilise dorénavant la technologie FranceConnect qui sécurise les connexions en garantissant l’identité d’un internaute.

La Caisse des dépôts a recrédité tous les comptes des personnes lésées, mais demande à chacun de rester très vigilant « Dès que quelqu’un vous parle du CPF au téléphone, vous raccrochez, car c’est une arnaque. Nous n’appelons jamais les bénéficiaires », précise Michel Yahiel, directeur des politiques sociales.