Passées À venir

Bientôt un ticket restaurant étudiant à 6,60 euros ?

Ce jeudi 10 juin 2021, le Sénat a adopté une proposition de loi visant à créer un ticket restaurant étudiant. Le texte va désormais devoir être voté par les députés.
Sommaire

Comme les salariés, les étudiants vont-ils bientôt avoir droit aux tickets restaurant ? L’idée lancée en mars par le sénateur Pierre-Antoine Levi a été adoptée en première lecture par le Sénat.

Bientôt un ticket restaurant étudiant à 6,60 euros&nobreak&?

Ticket restaurant : 500 000 à 600 000 étudiants pourraient être concernés

Concrètement, alors que tous les étudiants étaient à l’origine concernés par ce ticket restaurant, le dispositif a été resserré en commission sénatoriale. Désormais, seuls les étudiants qui n’ont pas accès à une structure de restauration universitaire devraient pouvoir dépenser ce ticket restaurant. Cela signifie entre 500 000 à 600 000 personnes.

Par ailleurs, ce titre restaurant aura une valeur de 6,60 euros, dont la moitié sera prise en charge par l’État et l’autre moitié par l’étudiant. Notons que ces derniers devraient pouvoir l’utiliser pour effectuer des achats alimentaires dans des établissements conventionnés avec les acteurs territoriaux de la vie étudiante (Crous, collectivités et établissements d’enseignement supérieur).

Les tickets restaurant devraient également leur permettre de payer leur repas. Toutefois, la commission sénatoriale craint que les étudiants s’en servent avant tout dans les fast-foods (McDonald’s, KFC, Burger King, etc.).

Un dispositif qui vient compléter les autres aides déjà mises en place

Après le Sénat, cette proposition de loi devra être votée par l’Assemblée nationale, chambre dans laquelle un texte similaire a été déposé en février dernier. Par la suite, les modalités d’application devraient être précisées par décret en Conseil d’État, notamment son périmètre et son usage.

Pour rappel, en 2020, des tickets restaurant avaient déjà été distribués aux étudiants en situation de grande détresse, à la suite de la demande du ministère de l’Enseignement supérieur. D’ailleurs pour face à la précarité étudiante, l’exécutif a pris d’autres mesures ces derniers mois : les repas à un euro ou les chèques-psy pour consulter un spécialiste gratuitement. Le ticket restaurant étudiant viendrait donc compléter ces aides déjà mises en place.