Passées À venir

Brevet, Bac, CAP, BEP, BTS 2020 : Quelles sont les nouvelles modalités d'évaluation ?

Face à situation sanitaire actuelle et à l’incertitude qui en découlent les examens de l’Éducation nationale seront validés sur la base du contrôle continu et de l’assiduité des élèves. Tour d’horizon des modalités d’évaluation pour les différents examens : baccalauréat, brevet, BEP, CAP et BTS.
Sommaire

C’est officiel, Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Éducation nationale a annoncé vendredi 3 avril lors d’une conférence de presse que les examens 2020 du baccalauréat, du brevet, des BEP, CAP et BTS seront évalués sur le mode du contrôle continu. L’assiduité des élèves sera également prise en compte. À cause de l’épidémie du Covid-19, il n’y aura donc pas d’évaluation finale en juin prochain.

Brevet, Bac, CAP, BEP, BTS 2020 : Quelles sont les nouvelles modalités d'évaluation ?


Le contrôle continu, la solution retenue

Déjà officieusement relayée, cette information a été rendue officielle par le ministre de l’Éducation nationale lui-même. Après avoir écarté la possibilité de mixer les épreuves en associant un contrôle continu avec des épreuves écrites, faute de pouvoir garantir l’organisation de ces épreuves, Jean-Michel Blanquer a finalement tranché pour un contrôle continu unique. « C’est la solution la plus simple, la plus sûre et la plus juste », a-t-il certifié.

La fermeture des établissements scolaires et le confinement actuel des Français ne permettent pas d’envisager un retour à la normale sur un moyen terme. De ce fait, le gouvernement a préféré prendre les devants et annoncer l’annulation des épreuves finales.

Le ministre de l’Éducation nationale a toutefois souligné que la fin des cours fixée le 4 juillet restait inchangée pour les élèves, « à partir du moment où un retour à la normale est possible avant cela ». Les élèves devront donc rester assidus jusqu’à cette date, car leur assiduité sera évaluée dans le cadre de l’obtention de leurs diplômes.

Pour le diplôme national du brevet

Concernant le brevet des collèges, l’évaluation s’effectuera aussi sur la base du contrôle continu. Les notes obtenues durant la période de confinement ne seront pas prises en compte. La moyenne sera donc calculée à partir des notes obtenues avant la fermeture des établissements scolaires.

Le ministre insiste également sur le fait que « l’obtention finale sera suspendue à un contrôle d’assiduité ».

Pour rappel, aujourd’hui le livret scolaire compte déjà pour la moitié de la note.

Pour les élèves de première

La seconde session des E3C (Épreuves communes de contrôle continu) qui devaient avoir lieu ce trimestre n’aura pas lieu non plus.

Pour l’histoire-géographie, les langues vivantes et les mathématiques (pour la filière technologique), les notes obtenues lors de la première session des E3C ainsi que celles qui seront obtenues en terminale seront prises en compte dans le calcul de la moyenne.

En revanche, pour ce qui est de l’épreuve relative à l’enseignement de spécialité que les élèves ne poursuivent pas en terminale et celle qui porte sur l’enseignement scientifique, la moyenne sera calculée sur la base des notes obtenues tout au long de l’année (hors confinement).

Concernant les épreuves anticipées de français, l’écrit est annulé et remplacé par la moyenne des notes obtenues tout au long de l’année, sauf celles qui ont été attribuées pendant la période de confinement. En revanche, l’épreuve orale sera bel et bien maintenue. Cependant, il y aura moins de textes sur la liste : 15 pour les baccalauréats généraux et 12 pour les technologiques. Elle se tiendra fin juin, début juillet.



Pour le baccalauréat général et technologique

Tous les élèves de terminale devant passer leur baccalauréat général ou technologique en 2020 seront évalués par le biais du contrôle continu et selon leur assiduité en classe.

Le contrôle continu prend en compte les résultats obtenus sur les trois trimestres. Les notes qui ont été obtenues au cours de la période de confinement ne seront pas comptabilisées. En revanche, dans le cas où les cours ne pourraient reprendre avant le mois de septembre, les enseignants devront donner leur appréciation sur les travaux réalisés par les élèves lors de la fermeture des établissements. Pour ce qui est des notes obtenues sur les épreuves anticipées, celles-ci seront conservées.

Concernant les coefficients, ceux-ci restent inchangés.

Un jury final observera tous les dossiers. Même si le baccalauréat ne se déroulera pas comme prévu, les mentions seront maintenues. Un oral de rattrapage sera également proposé début juillet pour les élèves ayant obtenu une moyenne comprise entre 8 et 9,9 sur 20.

Enfin, une session de baccalauréat sera ouverte à la rentrée de septembre pour tous les candidats libres, mais aussi pour les élèves des établissements privés hors contrat. Néanmoins, lorsque les enseignements donnent lieu à la délivrance d’un livret scolaire, les jurys pourront après examen décider de leur délivrer leur diplôme sur la base du contrôle continu.

Pour le baccalauréat professionnel, les CAP, BEP et BTS

Les élèves de bac pro, CAP et BEP seront également évalués sur les contrôles qui ont déjà eu lieu pendant la période de formation ainsi que sur les appréciations des professeurs et leur assiduité en cours. Il en est de même pour les étudiants en BTS.

Après étude des livrets scolaires, un jury d’examen leur délivrera leur diplôme.