Passées À venir

Des adolescents de plus en plus en surpoids, mais avec une meilleure santé bucco-dentaire

Une étude de la Drees (Direction de la Recherche, des Études, des Évaluations et des Statistiques) montre une hausse de l’obésité chez les adolescents, plus particulièrement chez les filles, mais une amélioration de leur santé bucco-dentaire. Découvrez les résultats de l’étude.
Sommaire

La DREES a récemment publié les résultats des enquêtes scolaires qu’elle a effectuée entre 2016 et 2017. Ces enquêtes qui ont été menées sur un échantillon d’élèves de 3e permettent de faire le point sur leurs habitudes quotidiennes et sur leur état de santé. En plus de s’intéresser à leur poids, l’enquête se porte également sur les capacités respiratoires et sensorielles et sur la santé bucco-dentaire des jeunes. Un point sur les résultats.

Des adolescents de plus en plus en surpoids, mais avec une meilleure santé bucco-dentaire


Une augmentation des élèves en surpoids

« En 2017, 18 % des adolescents scolarisés en classe de 3e sont en surcharge pondérale, dont plus d’un quart, soit 5,2 %, sont obèses », selon les données recueillies par la Drees.

Les jeunes filles sont plus nombreuses que les garçons à être en surcharge pondérale (respectivement 20 % et 17 %), une différence entre les sexes qui n’est plus significative lorsque l’on considère les jeunes qui connaissent des problèmes d’obésité.

Beaucoup d’ados ne déjeunent pas le matin et passent trop de temps devant les écrans

En ce qui concerne leurs habitudes au quotidien, pas de grande surprise : les enfants passent beaucoup de temps devant les écrans. 72,6 % des élèves interrogés passent plus de 2 heures chaque semaine devant les écrans. (81 % des enfants d’ouvriers et 61,4 % des enfants de cadre)

Pour ce qui est du petit déjeuner, la moitié seulement des élèves de 3e scolarisés en zone d’éducation prioritaire (52 %) déclarent prendre un petit déjeuner tous les matins. C’est un peu plus (65 %) pour les élèves des autres établissements.

Des disparités selon le milieu social

Une bonne nouvelle du côté de la santé bucco-dentaire en revanche, qui est en nette amélioration. 68 % des élèves participants à l’enquête n’ont jamais eu de carie. En 2009, ils étaient 56 %.

Les résultats de l’étude montrent une différence selon le milieu social d’où sont issus les adolescents.

  • « 24 % des enfants d’ouvriers sont en surcharge pondérale et 8 % sont obèses, contre respectivement 12 % et 3 % des enfants de cadres ».
  • Une différence qui apparait aussi sur la santé de leurs dents avec 59 % des enfants d’ouvriers qui n’ont jamais eu de caries contre 77 % des enfants de cadres.