Passées À venir

Fausses offres d'emploi sur internet : Pôle Emploi met en garde les demandeurs d'emploi

Il arrive que des escrocs fassent de fausses propositions d’embauche à des personnes en recherche d’emploi. Lors de vos contacts avec l’employeur potentiel (entretien, information collective, etc.) votre discernement est votre meilleur atout.
Sommaire

Les escrocs ne savent plus quoi inventer et internet est sûrement un de leurs terrains de jeux favoris. Pôle Emploi met en garde les chômeurs contre de fausses offres d’emploi qui peuvent prendre la forme de faux courriels, de fausses publicités ou de recrutements frauduleux. Le point sur cette nouvelle escroquerie.

Fausses offres d’emploi sur internet : Pôle Emploi met en garde les demandeurs d’emploi



De nombreux demandeurs d’emploi victimes d’escroquerie en Indre et Loire

L’Indre-et-Loire aurait récemment été touché par ce genre d’arnaque. Mais les fausses offres d’emploi ne circulent pas uniquement dans ce département. Grâce à internet, il est aisé pour les personnes malintentionnées de diffuser leurs annonces frauduleuses sur tout le territoire.

Un appel à la vigilance lancé par Pôle Emploi

Pôle Emploi recommande de faire attention aux offres trop alléchantes.

Par exemple, un salaire élevé pour un travail qui ne demande aucune qualification ou compétence spécifique doit vous mettre la puce à l’oreille.

Il en est de même pour les offres qui concernent des emplois « à domicile ». Il peut s’agir de propositions de garde d’enfants, d’enseignement à domicile ou encore pour de cours particuliers.

Enfin, les offres attractives où l’on peut « travailler de chez soi et gagner beaucoup d’argent » sont souvent utilisées comme appât.

Il est conseillé de bien vérifier les informations données dans l’offre, de vérifier l’expéditeur des mails et de chercher des informations sur l’entreprise.

Les règles de base pour vous prémunir des arnaques

Dans tous les cas, il est conseillé de ne jamais communiquer d’informations personnelles à un inconnu (numéro de sécurité sociale, numéro de permis de conduire, numéro de compte bancaire...).

Il ne faut par ailleurs jamais donner d’argent à un employeur potentiel, qu’il s’agisse de frais de taxi, d’argent demandé pour acheter des livres scolaires ou toute autre demande qui peut être formulée. Un employeur est supposé vous embaucher et vous payer, non pas l’inverse.

Soyez également attentifs aux détails. Si l’offre vous paraît trop alléchante ou si vous trouvez la demande étrange, faites un maximum de vérifications avant de vous engager.

Dans le cas où un employeur vous contacterait à des horaires atypiques (milieu de la nuit), il est également recommandé de se méfier.

De plus, n’acceptez jamais de sommes d’argent sans raison, sans contrat de travail. Beaucoup de mails frauduleux envoyés promettent de l’argent. Or, la somme n’est jamais reçue et c’est souvent la victime qui se retrouve à payer.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à poser des questions à l’employeur potentiel ou à contacter directement le site sur lequel l’offre est publiée afin d’en vérifier l’authenticité.



À qui signaler les tentatives d’escroquerie ?

L’État a mis en place un portail officiel pour signaler les contenus illicites sur internet.

La démarche ne prend que quelques minutes et peut non seulement aider les autorités à mettre hors d’état de nuire les arnaqueurs, mais aussi éviter qu’ils ne fassent d’autres victimes.